Nicolas Sarkozy : «dans le couple franco-allemand, il manque un Français»

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont déjeuné ensemble mardi 21 juin.© @NicolasSarkozy
Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont déjeuné ensemble mardi 21 juin.

En visite en Allemagne pour s'entretenir de politique européenne avec la chancelière Angela Merkel, l'ancien président de la République française en a profité pour tacler – une fois encore – son successeur François Hollande.

«Quel est le problème aujourd'hui [en Europe] ? Il n'y a pas de leadership parce que dans le couple franco-allemand, il manque un Français» a regretté avec amertume Nicolas Sarkozy, lors de son séjour en Allemagne, mardi 21 juin.

L'Europe a besoin de leadership, l'Europe a besoin de prendre des initiatives, l'Europe a besoin d'idées nouvelles.https://t.co/fQFgnAC2B2

— Nicolas Sarkozy (@NicolasSarkozy) 21 juin 2016

Le président des Républicains s'était déplacé outre-Rhin pour présenter à la chancelière allemande Angela Merkel ses projets pour l'Union européenne (UE), dans un contexte de forte poussée des sentiments eurosceptiques.

Parmi ces idées, l'ancien président de la République français a défendu l'élaboration d'un «nouveau traité [européen] qui donne le sentiment justifié aux 450 millions d'Européens que nous entendons ce qu'ils disent, que nous comprenons ce qu'ils ressentent» – un projet sur lequel Angela Merkel se serait déjà déclarée «prête».

J'ai dit à Angela Merkelà quel point l'adhésion de la #Turquie à l'UE était inenvisageable. #Berlinhttps://t.co/tZ3yrqiOHT

— Nicolas Sarkozy (@NicolasSarkozy) 21 juin 2016

Bien sûr, l'homme le plus populaire à droite (d'après un récent sondage) a profité de cette rencontre pour raviver le souvenir du couple «Merkozy», se félicitant de la solidité de sa relation avec la chef du gouvernement allemand, bien «qu'au début, ce n'était pas évident que ça fonctionne» entre eux...

A un an des élections présidentielles françaises, Nicolas Sarkozy, qui n'est toujours pas officiellement candidat à la primaire de la droite, se montre particulièrement actif sur la scène internationale. Le 15 juin, il avait rencontré le président russe Vladimir Poutine, à la veille de l’ouverture d'un forum économique international à Saint-Pétersbourg.

L'Europe a besoin de leadership, l'Europe a besoin de prendre des initiatives, l'Europe a besoin d'idées nouvelles.https://t.co/fQFgnAC2B2

— Nicolas Sarkozy (@NicolasSarkozy) 21 juin 2016

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales