Euro 2016 : Après avoir fait trembler les filets, il faut aussi prendre son pied… en toute sécurité

AIDES, l'association de prévention et de lutte contre le Sida, lance une campagne haute en couleur. Sur le constat que le nombre de visiteurs en France et l'ambiance festive pourrait provoquer une augmentation des rapports sexuels non protégés.

L'association profite de l'Euro 2016 pour faire passer son message de prévention. La campagne Colors of love, dévoilée ce 21 juin, s'est donné pour mot d'ordre «protégez-vous !» AIDES mise sur la «fraternité entre les peuples et la célébration des sexualités», explique Aurélien Beaucamp, président de la première association française de prévention du Sida créée en 1984. «En cette période marquée par toutes les formes d'intolérance, un peu d'amour et de légèreté ne peut faire que du bien.»

Déclinée en quatre visuels la campagne de prévention met en scène des personnages peints aux couleurs des différents pays qui prennent part à l'Euro 2016. Avec un petit côté – qui semble de rigueur quand il s'agit d'aborder le thème de la tolérance – United colors of Benetton, à savoir la campagne publicitaire réalisée par le photographe Oliviero Toscani, il y a plus de trente ans de ça, en 1982. Mais ici, le photographe Eric Traoré y a mis sa touche personnelle : «A certains endroits judicieusement choisis, les couleurs se mélangent, suggérant un rapport charnel entre les deux êtres» explique-t-on dans la présentation de l'opération. Ainsi les différents visuels s'efforcent de recouvrir la diversité des configurations possibles, que ce soit la couleur de peau ou les orientations sexuelles.

«La France accueille l'Euro 2016. Des centaines de milliers de personnes venant de dizaines de pays européens viennent célébrer l'événement, ouvrant la voie à des milliers de rencontres potentielles» expliquent les responsables de l'opération, qui font valoir «l'insouciance de l'été et l'ambiance festive» qui seraient propices à un «certain relâchement des comportements».

Pour cette campagne, AIDES ne veut pas se cantonner à la prévention du Sida mais souhaite aussi faire de la péfagogie et «prendre le contrepied des comportements agressifs et xénophobes de certains supporters ». L'association souhaite célébrer la «valeur universelle de l'amour» et la diversité des sexualités.

L'association met en avant le chiffre de 142 000 nouveaux cas de VIH en 2014 et rappelle que 30% des personnes séropositives ignoreraient être porteuse du virus.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales