«Profanation politique» : un théâtre symbole de l'Entente cordiale vandalisé à Calais (PHOTOS)

© Andrew Todd Studio

Le théâtre avait été construit pour les 400 ans de la mort du dramaturge William Shakespeare. Il devait aussi symboliser l'entente cordiale entre la France et l'Angleterre. Son architecte l'a trouvé recouvert de graffitis oranges.

 «Elus irresponsables, honte à vous !»

Les tags accusatoires désignent clairement la gestion des élus locaux, le département du Pas-de-Calais ayant participé au financement du théâtre. Ailleurs ce sont les tags «dette» et «verrue» à la bombe de peinture orange qui mettent en cause à la fois l'esthétique du bâtiment et la politique culturelle du département. La construction du théâtre, dont le budget est de 6 millions d'euros, avait commencé en septembre 2014 et l'inauguration était prévue du 24 au 26 juin prochains.

Capture d'écran The Guardian
Capture d'écran The Guardian

C'est l'architecte lui-même, Andrew Todd, qui a découvert les tags au matin alors qu'il venait admirer sa construction juste terminée la veille. Le britannique basé à Paris a fermement dénoncé une «profanation pour des raisons politiques». «Ce n'est pas le résultat d'actes malveillants d'adolescents. C'est une action méditée et minutieusement exécutée», a-t-il jugé, choqué par les tags «Combien ?» et «Dette».

Le théâtre, le seul de ce genre en France, s'inspire du mythique Théâtre du Globe de Shakespeare, construit en 1599 à Londres, qui était également circulaire et en bois et qui avait d'ailleurs brûlé en 1613 pendant une représentation d'Henry VIII, une des pièces du dramaturge.

© capture d'écran The Guardian

La structure est entièrement ventilée naturellement et elle est composée de panneaux de bois massif courbes assemblés avec des boulons. Les opposants au projet en avaient dénoncé non seulement le coût mais aussi le caractère élitiste. Qui peut en vouloir à ce point au théâtre du château d'Hardelot ? Les gendarmes de la localité de Neufchâtel-Hardelot n'en sont qu'au début de leur enquête.

Le château d'Hardelot héberge par ailleurs le Centre culturel de l'Entente cordiale, à quelques kilomètres du Camp du Drap d'Or, lieu historique d'une rencontre entre François 1er et Heny VIII en 1520. A 48 kilomètres de là, Calais était alors une base stratégique sur le continent et la ville était alors aux mains des Anglais...

A l'entrée du Théâtre du Globe original, celui construit en 1599, figurait la devise latine : Totus mundus agit histrionem – le monde entier fait l'acteur.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales