La Russie a aidé la police française à appréhender des supporters russes

La Russie a aidé la police française à appréhender des supporters russes Source: Reuters
La police arrête un supporter russe à Lille

Les informations fournies par la Russie ont permis à la police française d’arrêter des supporters russes ayant participé aux émeutes à Marseille, a déclaré Brice Robin, le procureur de Marseille.

«La justice française a eu ces renseignements tardivement, mais mieux vaut tard que jamais. Ils ont permis l'arrestation de 43 Russes qui se trouvaient dans un car dans les Alpes-Maritimes», a déclaré Brice Robin.

Selon le procureur, les émeutes qui ont eu lieu à Marseille entre supporters du match qui opposait la Russie à l’Angleterre ont été provoquées par les supporters russes qui voulaient montrer leur avantage devant les supporters anglais.

Le 16 juin, trois Russes ont été condamnés à 12, 18 et 24 mois de prison. Le 20 juin, 20 autres Russes seront expulsés du territoire français.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»