Marseille : fortes tensions entre les supporters et la police, nombreux blessés (PHOTOS, VIDEOS)

Source: Reuters

Les affrontements violents à Marseille se poursuivent. Juste avant le match entre l’Angleterre et la Russie, la police a eu recours à du gaz lacrymogène contre les supporters et les passants. Les internautes diffusent des photos effrayantes.

De nouveaux heurts ont éclaté entre supporters anglais, russes et français sur le Vieux-Port à Marseille. Les amateurs de football, en majorité ivres, se sont battus en s'arrachant leurs t-shirts et en brisant des bouteilles de bière.

Les fans anglais se préparent traditionellement au match Angleterre-Russie : avec de la bière et des

Les forces de l'ordre ont aussitôt fait usage de gaz lacrymogènes.

«La police est intervenue sur une rixe qui opposait des supporters anglais, russes et français dans le secteur du Vieux-Port. C'était impressionnant mais le calme est revenu en quelques minutes», a déclaré le préfet de police Laurent Nunez en ajoutant que plus de 1 000 agents des forces de l'ordre et 1 100 gardes de sécurité privés avaient été déployés pour le match entre l’Angleterre et la Russie.

Source: Reuters

Pourtant, les internautes postent des photos effrayantes en précisant que la police poursuit les interpellations.

Source: Reuters

Les différents échauffourés qui ont éclaté à Marseille ont provoqué de très nombreux blessés, dont l'un d'entre eux serait dans un état grave. Un des correspondant de RT sur place, Fabien Buzzanca, a été touché au visage.

© RT France

De plus, les témoins affirment que de simples passants sont les victimes de violences policières. Les correspondants de RT qui assurent les transmissions en direct depuis Marseille sur Periscope ont réussi à parler à une victime de l'intervention de la police. Cet Anglais a ainsi déclaré qu’il était dans un bar près du stade où des policiers sont entrés et se sont rués sur lui.

«Je suis ravi que le pire soit déjà passé», a-t-il déclaré.

© Capture d'écran d'une vidéo

«Il n’y avait aucune raison pour que les forces de l’ordre entrent dans le bar», a assuré son ami. «Les policiers ont couru dans une cuisine et nous ne les avons plus vus», a-t-il conclu.

Le groupe d’amis auxquels le correspondant de RT a réussi à parler, se sont dirigés vers leur hôtel pour s'y rincer les yeux rougis par les lacrymogènes.

Pendant ce temps, un autre correspondant de RT France est entré dans le stade pour se rendre compte de la situation. Il y a vu des supporters de l’équipe anglaise se reposer sur la pelouse.

Lire aussi : Nouvelles bagarres à Marseille : les supporters anglais et russes s’affrontent (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales