François Hollande dégage 3,8 milliards d’euros supplémentaires pour la Défense

François Hollande© Gonzalo Fuentes Source: Reuters
François Hollande

Le président français a annoncé une hausse du budget du ministère de la Défense. La rallonge est de 3,8 milliards d’euros sur quatre ans. François Hollande a justifié cette décision par le besoin de «sécurité» des Français.

Le budget du ministère de la Défense est sanctuarisé à 31,4 milliards d'euros en 2015. Mais François Hollande a annoncé qu’il allait lui allouer des crédits supplémentaires à hauteur de 3,8 milliards d’euros, dans le cadre de la loi de programmation militaire 2015-2019.

En savoir plus : France : l’industrie d'armement en perte de vitesse - qui en profite?

Le président de la République a ainsi décidé de pérenniser dans la durée le financement de l’opération sentinelle, qui consiste à mobiliser 7 000 soldats dans le cadre du dispositif Vigipirate et de pouvoir continuer à déployer des contingents de troupes importants à l’étranger (Irak, Centrafrique, Sahel).


«Pour que les Français aient confiance dans l’avenir, ils doivent se sentir en sécurité», a justifié François Hollande.

La loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 adoptée en 2013 prévoyait la suppression de plus de 33 500 postes. La somme de 3,8 milliards d’euros de crédits supplémentaires ne sauvera pas tous les emplois menacés car un peu plus de la moitié seulement de ces postes sera préservée. Mais selon François Hollande, cette somme recouvre «pour beaucoup, des crédits de personnes et d’équipements».
En mars 2015, le nombre des demandeurs d’emplois a atteint un nouveau pic, à 5,3 millions de chômeurs. Selon le ministère français du travail, cette hausse a touché surtout les jeunes et malgré tous ses efforts, le gouvernement ne parvient pas à l’enrayer.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales