En ce 1er mai, Jean-Marie Le Pen commémore Jeanne d’Arc à Paris sans la direction du FN

© Kenzo Tribouillard Source: AFP

Alors que la présidente du parti a décidé de rompre avec la tradition en déplaçant le lieu du rassemblement commémoratif à la place Saint-Augustin, son père, est lui fidèle au poste, devant la statue de la Sainte, place des Pyramides.

Le rassemblement des sympathisants de Jean-Marie Le Pen, auquel Marine Le Pen a interdit aux cadres du FN de se rendre, a eu lieu le 1er mai vers 10 heures.

Le cofondateur du Front national (FN) a tenu un discours, avant de conclure par une Marseillaise et de s'écrier : «Vive Jeanne, vive le Front national libre, vive la France.»

Il a ensuite répondu à quelques questions, estimant que les menaces de sanction contre les cadres du FN présents à ses côtés étaient une décision «soviétique» et «incroyable» de la part de Marine Le Pen.

«Ce n’est pas nous qui rompons la tradition de ce défilé [d’hommage qui a lieu chaque année depuis 28 ans], c’est le Front national» qui a lui «choisi la grande bouffe aux abattoirs de La Villette», a poursuivi Jean-Marie Le Pen. 

Le député européen FN Bruno Gollnisch, connu pour son soutien à Jean-Marie Le Pen et ses désaccords avec la fille de celui-ci était présent, comme a pu le constater notre correspondant sur place.

Celui-ci a expliqué ne pas craindre particulièrement les mesures d'exclusion de la direction du FN évoquées avant ce rassemblement.

L'ancien vice-président du FN et ex-député Roger Holeindre était également de la partie, même s'il a quitté le parti frontiste en 2011.

Marine Le Pen se recueille de son côté devant une autre statue de Jeanne d’Arc, place Saint-Augustin à Paris. La cérémonie doit se poursuivre par la tenue d'un grand buffet avec les sympathisants du mouvement, porte de la Vilette.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales