Défilé du 1er mai du FN : Marine Le Pen veut exclure les cadres qui rejoindront Jean-Marie Le Pen

Malgré des divergences déjà présentes, père et fille s'était rassemblés lors du rassemblement de 2015© Kenzo Tribouillard Source: AFP
Malgré des divergences déjà présentes, père et fille s'était rassemblés lors du rassemblement de 2015

La présidente du Front national (FN) a-t-elle décidé de couper définitivement les ponts avec son père, à l’occasion du rassemblement en commémoration de Jeanne d’Arc qui aura lieu le 1er mai ? Elle est en tout cas prête à prendre des mesures sévères.

C’est devenu une véritable tradition pour le parti frontiste. Chaque 1er mai depuis 1988, une célébration est organisée en l’honneur de la pucelle d’Orléans. Mais cette année, le rassemblement sera un peu différent puisque Marine Le Pen et son père, Jean-Marie, se trouveront à deux endroits différents de la capitale française.

Alors que ce dernier se rendra devant la statue de Jeanne d’Arc place des Pyramides à Paris pour y déposer une gerbe, la présidente du parti va, elle, organiser pour la première fois un rassemblement devant un autre monument commémoratif place Saint-Augustin, suivi d’un banquet à la Porte de la Villette.

La dirigeante du Front, qui a formellement interdit à ses cadres de rejoindre Jean-Marie Le Pen, ne devrait montrer aucune tolérance envers ceux qui braveraient sa consigne.

Ainsi, la radio française RTL rapporte que des personnes «de confiance» auraient été mandatées par la direction du FN afin d'aller repérer les cadres qui feraient faux bon en se rendant place des Pyramides. S'ils devaient y être repérés, ils feront l'objet de procédures d'expulsion, purement et simplement.

Lire aussi : Chambres à gaz qualifiées de «détail» : Jean-Marie Le Pen condamné à 30 000 euros d'amende

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales