Un «banquet patriote» payant pour le premier mai du Front national

Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen le jour du premier mai 2015 Source: AFP
Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen le jour du premier mai 2015

Le Front national (FN) a décidé de faire évoluer sa célébration du premier mai, jour de la fête du travail et de la glorification de Jeanne d'Arc pour ce parti. Plutôt que le traditionnel défilé, un «banquet patriote» va être organisé.

La fête va prendre place au Paris Event Center, situé porte de la Villette, au lieu du traditionnel défilé place de l'Opéra et devant la statue de Jeanne d'Arc, moyennant le paiement de 15 euros de frais d'inscription. La pucelle d'Orléans et le travail seront toujours fêtés avec la participation d'intervenants et à la conclusion, un discours de Marine Le Pen, la présidente du FN.

Floriant Philippot, vice-président du parti, avait justifié la tenue de ce premier mai «nouvelle forme» en invoquant la menace djihadiste qui pesait sur le défilé. Le parti est ainsi présent dans le dernier magazine de Daech, Dar Al Islam. Une photo prise à la manifestation du premier mai du FN est publiée avec comme légende «Rassemblement d'idolâtres du FN. Des cibles de premier choix». Le défilé est «improtégeable», a de plus déclaré Jean-Lin Lacapelle, cadre du parti, selon le Journal du Dimanche.

L'année dernière, les célébrations frontistes avaient fait polémique

De son côté, le co-fondateur de parti, Jean-Marie Le Pen, a appelé à un rassemblement devant la statue de Jeanne d'Arc. «J’appellerai tous les gens qui n’ont pas peur de Daech, parce que c’est le prétexte qui est donné, je crois, c’est la menace de Daech, à se retrouver devant la statue de Jeanne d’Arc le 1er mai, place des Pyramides. Et je m’adresserai d’ailleurs, à ce moment là, à la foule des patriotes qui viendront j’en suis sûr répondre à mon appel», a-t-il déclaré.

L'année dernière, les célébrations frontistes du premier mai avaient fait polémique après la montée sur la scène de Jean-Marie Le Pen en même temps que sa fille, certains ayant vu une manière d'accaparer l'attention aux dépens de la présidente du parti. Les Femen avaient aussi fait une apparition remarquée, poitrine au vent, sur un balcon place de l'Opéra tandis que Bruno Gollnisch s'était accroché avec des journalistes de Canal+.  

Lire aussi : Le FN s’oppose au concert du «sinistre» rappeur Joey Starr dans le Var

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales