Faute de fidèles, une synagogue de Marseille se transforme en mosquée

Source: Reuters

Motif ? La synagogue Or Thora est désertée et les mosquées peinent à accueillir tous les fidèles. Contrairement à la polémique de juin, quand le CFCM avait proposé de transformer les églises vides en mosquées, le changement s'est fait dans le calme.

La synagogue Or Thora, située rue Saint-Dominique à Marseille, n’en a plus que pour quelques semaines. En effet, le lieu de culte juif va bientôt devenir une mosquée. Un compromis de vente vient d’être signé avec l’association musulmane Al Badr. La transaction s’élève à environ 400 000 euros et sera concrétisée sous peu, à moins que la mairie de Marseille ne décide de s’y opposer.

Ce changement a été décidé car la synagogue se vidait depuis plusieurs années, alors que la petite mosquée à proximité, gérée par le collectif Al Badr, devait faire face à un problème de surpopulation lors de la prière du vendredi, au point que les fidèles en étaient parfois réduits à observer leurs rites depuis la rue, comme le rapporte La Provence.

Les musulmans représentent 250 000 personnes à Marseille, dont 10% de pratiquants réguliers. Al Badr s’est donc mis un quête d'un nouveau lieu de culte mieux à même d’accueillir une forte affluence. L’ancienne synagogue, qui devrait être investie courant mai par les nouveaux propriétaires, est en mesure d’abriter jusqu’à 250 fidèles.

En juin 2015, Dalil Boubakeur, le président du Conseil français du culte musulman, avait proposé d'installer des mosquées dans des églises vides, suscitant un tollé contre sa proposition.

Exode des juifs de France

La situation de la synagogue Or Thora est symptomatique de la désertification des lieux de cultes juifs en raison des départs de plus en plus nombreux des juifs français vers Israël. Depuis 2014, de plus en plus d’entre eux pensent à faire leur Alyah (émigration vers Israël) comme l’a confirmé Daniel Benhaïm, directeur de l’Agence Juive lors d'une interview pour 20minutes. «De 2000 à 2012, il y avait 1600 départs de Français par an, mais en 2015, ce chiffre est passé à 7900» explique-t-il. Après l'attaque de l'Hyper Cacher, l'Agence Juive (qui s'occupe des départs et de l'intégration des juifs désireux de partir en Israël) a été débordée de demandes, recevant près de 700 appels par jour, soit trois fois plus que d’habitude, concernant les modalités d'émigration. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales