Des étudiants de Sciences Po lancent le premier «hijab day»

© Capture d'écran page Facebook Salaam Science-Po

«Démystifier» le voile, tel est l'objectif que s'est assigné un collectif d'élèves de la prestigieuse école parisienne. Cette journée de sensibilisation, censée être «ludique», est bien loin de faire l'unanimité sur les réseaux sociaux.

Peu de temps après la polémique suscitée par le Premier ministre Manuel Valls qui avait fait part de son souhait de voir le voile interdit à l'université, voilà que cette thématique est de nouveau au centre des débats. Un collectif d'élèves organise ce mercredi 20 avril une journée autour de sujet et invite même leurs camarades à venir en cours voilés. 

«Il y a autant de voiles que de femmes. C’est la personne qui le porte qui donne une signification à son vêtement, et elle est la seule légitime à le faire » indiquent les organisateurs de l’événement sur leur page Facebook. «Toutes les femmes devraient avoir le droit de se vêtir comme elles le souhaitent et d’être respectées dans leur choix», ajoutent-ils.


Sur les réseaux sociaux, le mouvement fait déjà polémique

Si les politiques n'ont pas encore réagi, les internautes opposés à cette initiative ont déjà exprimé leur colère et leur inquiétude face à d'éventuelles dérives. «Le voile est une atteinte à la liberté, qu’on le permette et le tolère est une chose, qu’on le mette en exergue en parlant de droit en est une autre », estime une internaute cité par Le Figaro

Ce genre d'initiative n’est pas tout à fait nouveau puisque le 1er février 2016 a été lancée le «World Hijab Day».

Lire aussi : Le président du CFCM à Valls : attention à ne pas crier au loup sur les salafistes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales