Le maire d'une commune du Var se félicite du démantellement d'un camp de roms dans une vidéo

© Capture d'écran Facebook

Le maire FN de Cogolin (Var), Marc-Etienne Lansade, a publié une vidéo sur son compte Facebook, dans laquelle il commente la démolition d'un camp de Roms, organisé par la mairie et qui a eu lieu mercredi.

Le camp de roms, situé sur un terrain agricole privé et un terrain communal, était habité par près de 80 personnes, écrit Nice Matin. Les propriétaires du terrain, appuyés par la municipalité avaient demandé son démantellement. 

Un tâcle au maire LR de la ville voisine

Mercredi, Marc-Etienne Lansade, le maire de Cogolin, s'est ainsi félicité dans la vidéo qu'il a publiée sur son compte Facebook, de l'efficacité du travail du personnel en charge de démonter le camp illégal.

L'élu a aussi profité de l'occasion pour lancer une pique à Alain Benedetto, maire (LR) de la commune voisine de Grimaud, et qui avait déclaré avoir réussi à faire partir les membres de la communauté rom de sa ville, ces derniers s'étant déplacé à Cogolin.

«Moi il m'aura fallu trois mois pour les mettre dehors, quand à Grimaud il aura fallu deux ans. Voilà la différence d'efficacité entre Les Républicains et le Front National, le résultat est là», dit-il dans la vidéo. 

En effet, à Grimaud, la procédure de démantellement du camp avait mis plusieurs années avant d'être effective, car le camp s'étendant sur plusieurs terrains privés, l'action collective en justice avait été retardée. Le camp de Cogolin existe lui, depuis mai 2015, selon Nice Matin.

Dans sa vidéo, Marc-Etienne Lansade a rappelé les inconvéients provoqués par la liberté de circulation dans l'Union européenne permise par les accords de Schengen et a appelé les Cogolinois à «protéger» leurs terrains, avec l'appui éventuel des services municipaux. 

Des propos polémiques sur la communauté rom

«Nous allons devoir bien évidemment nous charger de la dépollution de ce terrain, qui est dans un état... Les mots manquent... Je ne peux pas vous dire. Heureusement pour les gens qui nous regardent vous n'avez pas l'odeur en plus, à 8h30 du matin, je vous assure c'est quelque chose d'assez étonnant», entend-on l'élu s'offusquer dans sa vidéo qui a immédiatement reçu de nombreux messages de soutien de la part de sympathisants du FN.

© Facebook

A la fin du clip, qui a tout de même été partagé des centaines de fois en une journée, le maire appelle les spectateurs à regarder «ces 1000 ou 2000 m2 d'immondices, de choses détruites, évidemment pour la plupart volées... J'imagine».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales