Philippe de Villiers prêt à aller en prison plutôt que de «livrer Jeanne une deuxième fois»

Statue de Jeanne d'Arc© Benoit Tessier Source: Reuters
Statue de Jeanne d'Arc

Six siècles après sa mort, Jeanne D’Arc enflamme de nouveau les tribunaux entre la France et l’Angleterre ! Pour récupérer leur précieux, racheté en février par le Puy du Fou, l'Angleterre entamera une procédure judiciaire contre les de Villiers.

Le reconquête de l’anneau a commencé outre-Manche. Prêt à tout pour voir revenir la relique de la pucelle d'Orléans en Angleterre, le National Council of Arts (ndlr : Conseil des Arts britanniques) s’apprête dans les jours à venir à réclamer la saisie de la bague et sa mise sous séquestre en attendant que l’affaire soit réglée devant un tribunal.

Lire aussi : Nicolas de Villiers : Comment nous avons fait revenir l'anneau de Jeanne d'Arc (VIDEO)

«On ne livrera pas Jeanne une deuxième fois»

Or, Philippe de Villiers, fondateur du Puy du Fou et ancien président du Conseil Général de Vendée, a déjà averti les Anglais qu’il ne restituera jamais «ce petit bout de France revenu en France. On ne livrera pas Jeanne un deuxième fois».

Lire aussi : L'anneau de Jeanne d'Arc présenté au Puy du Fou, l'Angleterre voudrait le récupérer

Selon son avocat, le tout nouveau «seigneur de l’anneau» risquerait une peine de six ans de prison et une amende d’un million d’euros pour détournement de bien national. Le National Council of Arts a en effet stipulé dans une lettre destinée à l’avocat de la Fondation Puy du Fou Espérance que «l’anneau fait partie intégrante du patrimoine anglais» et que, pour cette raison, il aurait dû être assujetti à une licence d’exportation.

Les responsables du Puy du Fou ont néanmoins déclaré à RTL qu’en «signe de bonne volonté» tous les formulaires techniques pour obtenir cette licence ont été complétés.

Acquis le 26 février dernier par Nicolas de Villiers, fils de Philippe de Villiers et président du parc du Puy du Fou, pour 376 833 euros lors d’une vente aux enchères, l’anneau de Jeanne d'Arc est aujourd’hui caché dans un lieu sûr, dont seul Philippe de Villiers en aurait la clé pour en empêcher la saisie.

Lire aussi : La précieuse bague de Jeanne d'Arc revient enfin en France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales