Nicolas de Villiers : Comment nous avons fait revenir l'anneau de Jeanne d'Arc (VIDEO)

Grâce à l'initiative du parc du Puy du Fou, l'anneau de Jeanne d'Arc - «prise de guerre des Anglais» - rentre en France après 600 ans d’exil. L'importance d'une telle acquisition ? Le directeur du parc, Nicolas de Villiers en connaît la valeur !

RT : Comment avez-vous réussi à racheter l’anneau de Jeanne d’Arc, resté en Angleterre pendant près de six siècles ?

Nicolas de Villiers : Nous avons été avertis deux jours avant la vente aux enchères que l’anneau allait être mis en vente. Cela faisait presque 600 ans qu’il était en Angleterre. Il n’avait jamais pu revenir de façon pérenne sur le sol français. Quand nous avons appris cela, notre reflexe de patriotes, d’amoureux de l’histoire de France a été de dire : «Il faut que nous nous mobilisions». Nous savions que l’Etat français n’était probablement pas en mesure d’aller acheter cet anneau avec de l’argent public. Il fallait donc que ce soit de l’argent privé. Nous avons appelé beaucoup d’amis, de donateurs qui ont fait des promesses de dons très importantes.

C’est un anneau que Jeanne d’Arc embrassait avant chaque bataille

Grâce à eux nous avons pu nous présenter à l’enchère le 26 février avec un montant de 277 000 livres, 350 000 euros, ce qui était déjà une somme assez importante puisque nous l’avions levée en seulement 36 heures avec les appels téléphoniques que nous avons passés. C’est avec 376 000 euros – une somme un peu supérieure à 277 000 livres – que nous avons remporté l’enchère, ce qui est tout de même très proche de ce que nous avons réussi à lever grâce à tous nos amis. C’est donc un grand mouvement spontané qui vient de toute la France, de gens très simples, de gens plus fortunés, qui ont adhéré à cette initiative du Puy du Fou, ce qui nous a non seulement encouragés, mais aussi donné les moyens de ramener cet anneau en France.

Cet anneau est une prise de guerre des Anglais à l’époque de Jeanne d’Arc ; c’est aujourd’hui une prise de guerre des Français qui le ramènent en France.

RT : Pourquoi cet anneau est-il si important pour la France ?

Notre objectif ce n’est pas que le Puy du Fou acquière cet anneau, notre objectif, c’est de rendre cet anneau aux Français

Nicolas de Villiers : Cet anneau est très symbolique parce que c’est un anneau que Jeanne d’Arc embrassait avant chaque bataille. Pour elle, c’était le symbole de son lien avec le ciel, c’est un anneau qui lui a été offert par ses parents et qu’elle a gardé jusqu’à sa mort, jusqu’à son procès où les Anglais le lui ont volé comme une prise de guerre. On a soupçonné l’anneau de lui conférer des pouvoirs de sorcellerie. En fait, évidemment cet anneau n’avait rien de magique, mais il était embrassé dans une sorte de dévotion populaire extraordinaire par tous les Français que Jeanne croisait, notamment lors de ses victoires, et il était considéré comme ayant des pouvoirs guérisseurs. C’est donc un anneau qui a plus qu’une force symbolique dans l’Histoire de France.

RT : Qu’allez-vous en faire ?

Nicolas de Villiers : Nous allons exposer cet anneau au Puy du Fou pour que tous les Français puissent le voir. Notre objectif ce n’est pas que le Puy du Fou acquière cet anneau, notre objectif, c’est de rendre cet anneau aux Français.
C’est un héritage extraordinaire que nous souhaitons mettre à la disposition des Français dans un écrin que nous allons construire, qui sera sécurisé, mais qui permettra à tous les visiteurs du Puy du Fou, français ou étrangers, de voir cet anneau.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales