Natacha Bouchart demande à Bernard Cazeneuve de démanteler la zone nord de la Jungle de Calais

Bernard Cazeneuve et Natacha Bouchart
Bernard Cazeneuve et Natacha Bouchart

La maire de Calais a discuté du grave problème migratoire avec le ministre de l’Intérieur lors d’une rencontre à Paris. Elle en a profité pour appeler à démanteler la zone nord de la Jungle et exprimer son indignation sur certains problèmes.

«J'ai d'ores et déjà abordé avec le ministre de l'Intérieur les perspectives envisageables quant au démantèlement de la zone nord que j'appelle vivement de mes vœux», a écrit la maire de Calais dans un communiqué après sa rencontre en tête-à-tête avec Bernard Cazeneuve.

Natacha Bouchart a aussi profité de son entrevue avec le ministre pour lui dire son indignation «face au manque chronique de judiciarisation des fauteurs de trouble». Cette remarque se réfère à la comparution des militants qui avaient occupé un immeuble pour exprimer leur soutien aux migrants mais dont la procédure avait été déclarée irrégulière.

«Ce rendez-vous a également été l’occasion de faire le point sur le démantèlement de la zone sud et sur la problématique des migrants économiques qui concerne certaines nationalités, comme les Egyptiens par exemple, qui ne sont pas des réfugiés politiques et qui n’ont donc pas leur place sur notre territoire», poursuit le communiqué de Natacha Bouchart, qui milite depuis des mois pour que des contrôles d’identité soient effectués.

Lire aussi : Calais : les migrants désertent le sud de la Jungle et trouvent refuge... dans la partie nord

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales