Manuel Valls annonce un report de la présentation du projet de loi El Khomri de près de 15 jours

Le Premier ministre Manuel Valls en compagnie de la ministre du Travail qui porte le projet Myriam El Khomri Source: Reuters
Le Premier ministre Manuel Valls en compagnie de la ministre du Travail qui porte le projet Myriam El Khomri

Le Premier ministre a annoncé le report de la présentation du projet de loi sur le Travail en conseil des ministres, initialement programmée le 9 mars, pour poursuivre la discussion sur ce texte pourfendu par les syndicats et une partie de la gauche.

«Il faut lever un certain nombre d'incompréhensions, il faut expliquer, répondre à toute une série de fausses informations qui sont données sur ce texte. Donc, nous allons nous donner quelques jours supplémentaires avant le passage en conseil des ministres, une quinzaine de jours sans doute, ce qui ne change pas grand-chose par rapport au calendrier parlementaire initial qui était prévu», a déclaré Manuel Valls depuis le Salon de l'agriculture en niant tout recul : «Le recul, ce serait abandonner le texte». 

Le Premier ministre a encore annoncé qu'il recevrait l'ensemble des partenaires sociaux. «Je vais recevoir, dans une semaine sans doute, l'ensemble des partenaires sociaux, organisations syndicales et organisations patronales, les unes après les autres», a précisé le locataire de Matignon. Il a aussi ajouté qu'il s'agirait ensuite de «pouvoir les réunir», avec les ministres Myriam El Khomri (Travail) et Emmanuel Macron (Economie), «pour restituer le débat».

«Cette loi permettra à notre pays de se doter d'une véritable culture du compromis au plus près des salariés et des employeurs, qui ira dans le sens du progrès social et de la compétitivité de notre économie et permettra de gagner la bataille de l'emploi», avait défendu la ministre Myriam El Khomri, le 25 février dernier, pour répondre à la pétition intitulée «Loi travail : non, merci !» qui comptait déjà 600 000 signatures. On en dénombrait près de 780 000 le 29 février.

Lire aussi : Sur Twitter, un compte veut justifier la loi Travail... Et fait face à des internautes remontés !

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales