Un militaire ivre tient des propos qui font l'apologie du terrorisme et prend un an avec sursis

- Avec AFP

© AFP Source: AFP

Le parquet de Pau a décidé de sanctionner un jeune militaire pour avoir déclaré lors d’un contrôle de police : «C’est à cause de flics comme vous que les gens rejoignent l’Etat islamique…». Le jeune homme était saoul et dit ne se souvenir de rien.

Le 11 décembre 2015, le jeune militaire du 5e régiment d'hélicoptères de combat, une des unités d'élite de l'armée française, stationné à Pau-Uzein, est contrôlé en état d'ébriété par la police. Lors du contrôle il déclare aux policiers : «C'est à cause de flics comme vous que les gens rejoignent l'Etat islamique [...] Je vais quitter l'armée pour rejoindre Daesh.» Il est ensuite placé en cellule de dégrisement pour la nuit. Mais le lendemain il explique ne se souvenir de rien.

Aujourd’hui le tribunal correctionnel de Pau l’a condamné à «un an de prison avec sursis pour apologie publique d'un acte de terrorisme et outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique ». Le magristrat avait requis une peine de six mois de prison avec sursis et avait estimé que ces propos «même sous le coup d'une alcoolémie excessive et avec une perte de conscience, sont extrêmement graves [...], surtout lorsqu'ils sont prononcés par un militaire qui défend son pays et ses valeurs». Le tribunal est donc allé plus loin en décidant d’une peine d’un an avec sursis. Le jeune militaire a par ailleurs était remercié de l’armée. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales