FN : une nouvelle cible des djihadistes de Daesh?

Source: Reuters

Dans le dernier numéro de son magazine de propagande, Daesh publie des menaces d'attentats sur le sol français et s'en prend, en particulier, aux militants du parti de Marine Le Pen.

Les auteurs de ce magazine en français, fabriqué en Syrie, écrivent que «la question n'est plus de savoir si la France sera de nouveau frappée par des attentats comme ceux de novembre dernier». 

«Réveillez-vous pauvres fous. La seule question pertinente à propos des prochaines cibles est la date», déclarent-ils, d'après le Figaro. On voit également une photo du défilé annuel du Front national, le 1er mai assortie de la légende «Rassemblement d'idolâtres du FN. Des cibles de choix.»

Cette menace a provoqué l'indignation parmi les sympathisants de Marine Le Pen.

Certains n'exсluent pas que c'est le slogan «Voter FN, c'est voter Daesh», populaire au moment des élections régionales, qui pourrait provoquer les djihadistes à s'en prendre au parti.

En même temps, les adversaires politiques du Front national ne veulent pas que les membres du parti soient attaqués... parce qu'ils ne sont pas prêts à déclarer «Je suis FN».

Dans le magazine, on menace également les musulmans de France qui condamnent le djihad. Parmi les cibles visées, on indique Le Conseil français du culte musulman (CFCM), l'UOIF, les Frères musulmans et Tariq Ramadan en particulier. Daesh dénonce aussi l'état d'urgence, qui provoque «des perquisitions totalement arbitraires, des assignations à résidence aux effets contre-productifs et une surveillance de masse qui tourne à la politique totalitaire». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales