La durée légale du travail de 35 heures ne sera pas remise en cause, affirme Manuel Valls

La durée légale du travail de 35 heures ne sera pas remise en cause, affirme Manuel Valls Source: Reuters
Emmanuel Macron et le Premier ministre, Manuel Valls
Suivez RT France surTelegram

Contrairement à ce qu'avait affirmé Emmanuel Macron, le nouveau code du travail ne remettra en cause les 35 heures, ni l'existence du CDI ou du Smic.

Manuel Valls a affirmé, ce matin, lors d’une conférence de presse à Matignon, que la réforme du code du travail envisagée par le Gouvernement «ne remettra pas en cause la durée légale du travail». Des propos qui sonnent en écho avec ceux d’Emmanuel Macron, qui avait affirmé que ce projet de réforme signifiait «de facto» la fin des 35 heures.

Pour le Premier ministre en revanche, il n’est pas question d’heures supplémentaires non payées, comme l’avait évoqué le ministre de l’Economie. Un «niveau de compensation» financière des heures supplémentaires figurera dans la loi réformant le code du Travail, a promis lundi Manuel Valls.

Le Premier ministre a aussi affirmé que les 61 «principes essentiels» du droit du travail énoncés dans le rapport Badinter, qui incluent notamment le CDI, la durée légale du travail et le Smic, constitueront le «préambule» du futur Code du travail. Le CDI et les 35 heures ne devraient donc pas être remis en cause.

«Ces principes formeront le chapitre introductif, le préambule, du Code du travail», a déclaré Manuel Valls lors de la remise du rapport de l'ancien garde des Sceaux. Dans le cadre du projet de loi de la ministre du Travail Myriam El Khomri, le gouvernement travaillera avec le Parlement «pour préserver au maximum la cohérence et l'équilibre trouvés» au sein de la commission Badinter.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix