L'enseignant qui avait inventé une agression de Daesh hospitalisé et suspendu

L'enseignant qui avait inventé une agression de Daesh hospitalisé et suspendu Source: Reuters
Toute la journée, l'école d'Aubervilliers a été mise sous surveillance.
Suivez RT France surTelegram

Après avoir annoncé s'être fait agressé par un homme se revendiquant de Daesh, l'instituteur d'Aubervilliers a avoué avoir tout inventé. Il a été hospitalisé, et l'Education nationale a ouvert une procédure disciplinaire.

Hier, tout le monde avait cru à un attentat. La ministre s’était même rendue sur place à Aubervilliers, après qu’un instituteur a affirmé avoir été agressé par un homme se revendiquant de Daesh. Devant la section antiterroriste du parquet de Paris, l’enseignant avait finalement avoué avoir menti et inventé cette agression.

Ce mardi, après un examen psychiatrique, l’homme a été hospitalisé d’office, les médecins ayant conclu à «à l'altération de son discernement et à l'incompatibilité de son état de santé avec une mesure de garde à vue». Une nouvelle expertise psychiatrique sera prochainement réalisée.

L’homme risque par ailleurs des poursuites pénales pour dénonciation d’un crime ou délit imaginaire. Blessé au coup, l’homme avait même retourné un cutter contre lui pour donner du corps à son récit.

De son côté, l'Education nationale a suspendu l'instituteur mardi matin. Il ne retournera pas devant les élèves, a ajouté le ministère de l'Education nationale. Une procédure disciplinaire va être ouverte, pouvant aller jusqu'à la révocation. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix