Eric Zemmour se met les Belges à dos après avoir appelé à bombarder Molenbeek à la radio

Eric Zemmour se met les Belges à dos après avoir appelé à bombarder Molenbeek à la radio© Charles Platiau Source: Reuters
Eric Zemmour entouré de journalistes en 2011
Suivez RT France surTelegram

Dans sa chronique matinale «On est pas forcément d’accord», Eric Zemmour a, sur un ton humoristique, suggéré qu’«au lieu de bombarder Raqqa, la France devrait bombarder Molenbeek». Mais cette déclaration n'est pas du goût de tout le monde.

Ce quartier de Bruxelles a de nouveau fait la une ces derniers jours car, après avoir hébergé plusieurs auteurs d’attentats tels que Mehdi Nemmouche, ou encore les auteurs des attentats de Madrid en 2004, la police belge vient d’arrêter deux individus suspectés d’être en lien avec les attaques qui ont frappées Paris vendredi dernier. Souvent qualifiée de «plaque tournante du djihadisme», ce quartier s’est attiré une réputation internationale sulfureuse.


L'humoriste François Pirette n'a pas vraiment apprécié la boutade, et a posté sur sa page facebook un appel au licenciement pur et simple d'Eric Zemmour. Aux internautes lui opposant qu'en tant qu'humoriste il devrait être ouvert au second degré, celui-ci répond que «même [considérés] de manière purement rhétorique», ces propos doivent être condamnés.

PÉTITION POUR QU' ÉRIC ZEMMOUR SOIT ENFIN "REMERCIÉ".« Au lieu de bombarder Raqa (le fief de Daech en Syrie, NDLR), la...

Posted by François Pirette [en vrai] on Tuesday, November 17, 2015


Lire aussi : Jean Bricmont : «Il est très difficile de dire quoi que ce soit de critique»

Le dessinateur Hervé Baudry, a lui préféré répondre à l'auteur du Suicide Français à l'aide d'un dessin mettant en scène le Manneken-Pis de Bruxelles intitulé : Représailles : la Belgique bombarde Eric Zemmour.


Lire aussi : Molenbeek : les autorités belges décident de mettre fin à l'impunité des islamistes radicaux

Un autre illustrateur, Lapuss, a lui imaginé un largage d'Eric Zemmour sur Molenbeek. Une arme de dissuasion massive.


Bahar Kimyongur, habite Molenbeek depuis 15 ans et est un adversaire de cette idéologie islamiste radicale. Il craint notamment... d'être une victime collatérale de ces frappes.


Lire aussi : Bahar Kimyongür : «Il y a urgence à sauver les cerveaux de nos enfants de Molenbeek de ces monstres»

Diplomate, la bourgmestre de Molenbeek, bien que trouvant ces propos «extrêmement choquants» et «lamentables» a appelé Eric Zemmour à rassembler son «courage» et à venir «visiter Molenbeek».


Face à l'étendue de la polémique, la radio RTL s'est sentie obligée de préciser que les propos du polémistes étaient «évidemment à prendre au second degré», précisant que l'animateur Yves Calvi avait déclaré à la fin de la chronique : «On ne va quand même pas bombarder Molenbeek, je rassure nos auditeurs belges».


Lire aussi : Les raids de la police belge à Molenbeek n’auraient pas permis de retrouver Salah Abdeslam

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix