«Il faut les buter jusque dans les chiottes», la célèbre phrase de Poutine revient, 16 ans après

© Capture d'écran, compte Twitter @politic_fr_vol1

Suite aux attentats commis le 13 novembre soir à Paris qui ont fait au moins 129 morts, Twitter s’est empli de messages mentionnant la déclaration choc de Vladimir Poutine qui est devenu le symbole de la lutte contre le terrorisme en Russie.

«Nous poursuivrons les terroristes partout […]. Si on les prend dans les toilettes, eh bien, excusez-moi, on les butera dans les chiottes», avait promis Vladimir Poutine, qui occupait le poste de Premier Ministre de Boris Elstine à ce moment-là, lors d’une conférence de presse d’Astana.

Cette phrase datée de septembre 1999, a été prononcée après le déclenchement de la seconde guerre de Tchétchénie. La guerre a débuté le 7 août par l’intervention de l’armée russe au Daguestan pour déloger un groupe extrémiste tchétchène. Ce à quoi il y a eu une réponse, des attentats attribués aux indépendantistes tchétchènes s’étalant à Moscou d’août à septembre, faisant au total 214 morts.

Cette déclaration, qui a heurté la sensibilité de certains dirigeants occidentaux à l’époque, a refait surface, et a été vivement partagée sur le réseau social après le drame qui a ébranlé la France.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales