Réforme des retraites, inflation, crise : le renseignement intérieur prédit une année «difficile»

Réforme des retraites, inflation, crise : le renseignement intérieur prédit une année «difficile»© NICOLAS TUCAT / AFP
Gilets jaunes lors de leur premier acte le 17 novembre 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le renseignement territorial s'inquiète du climat ambiant, dans une note du 6 janvier citée par BFMTV. La réforme des retraites et l'inflation pourraient engendrer une «mobilisation citoyenne d'ampleur».

Léthargique depuis la crise du Covid-19, dans un pays où elle est pourtant traditionnelle, la mobilisation sociale pourrait faire son grand retour en 2023. C'est en tout cas ce que redoute le Service central du renseignement territorial (le descendant des RG), dans une note du 6 janvier citée par BFMTV, qui voit dans l'actualité tous les ingrédients réunis pour des remous d'ampleur sur plusieurs fronts en 2023, évoquant une année qui «s'annonce difficile». 

«Si la population ne se mobilise pas en nombre pour l'instant, la poursuite de la dégradation du pouvoir d'achat, couplée à des réformes mal perçues, pourrait conduire à une nouvelle mobilisation citoyenne d'ampleur», écrit le service de police. Il estime que la «hausse des prix de l'énergie» touchera de nombreux secteurs et qu'il faut s'attendre à de «fortes revendications salariales dans le public comme dans le privé». 

La peur du hors cadre

Le service s'attend non seulement à une mobilisation des syndicats, marquée par des manifestations et des grèves, mais évoque aussi des initiatives de «corporations, pourtant peu habituées à se mobiliser et agissant sous forme de collectifs», en citant l'exemple des boulangers pris à la gorge par des factures d'électricité mettant en péril leur survie financière. 

Sont aussi redoutées les actions menées hors cadre syndical, comme lors du mouvement social dans les raffineries, où certains salariés ont agi contre l'avis de l'intersyndicale. 

Enfin, les Gilets jaunes et les anti-pass sanitaire, qui ont maintenu une mobilisation à bas bruit ces derniers mois, pourraient se «remotiver» avec l'inflation record qui calque avec leurs revendications. Si le service constate «l'échec de mobilisations significatives des Gilets jaunes», celui-ci ne devrait pas «occulter la montée d'une grogne au sein des territoires, liée à une dégradation du pouvoir d'achat».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix