Un militant écologiste met le drapeau du Panthéon en berne, des élus EELV saluent l'action (VIDEO)

Un militant écologiste met le drapeau du Panthéon en berne, des élus EELV saluent l'action (VIDEO)© Lionel BONAVENTURE Source: AFP
Le Panthéon à Paris (image d'illustration).
Suivez RT en français surTelegram

Pour dénoncer ce qu'il perçoit comme l'inaction du gouvernement dans la lutte contre le réchauffement climatique, un activiste est monté sur le Panthéon et s'est accroché au drapeau français qu'il a mis en berne. Des élus EELV ont salué son action.

Un militant du collectif écologiste Dernière Rénovation s'est accroché au drapeau du Panthéon à Paris ce 31 octobre et l'a mis en berne pour dénoncer ce qu'il considère être l'inaction du gouvernement en matière de lutte contre le changement climatique.

«Ce puissant symbole a été choisi afin de souligner la gravité du danger qu’encourt la population française à l’heure où aucune mesure importante n’est prise par le gouvernement pour enrayer le réchauffement», a ainsi précisé le collectif sur son compte Twitter.

«Je suis un citoyen ordinaire. J’aime mon pays, et je ne supporte plus de voir sa population et ses paysages sacrifiés par un gouvernement mensonger et criminel», a déclaré le militant cité dans un tweet par Dernière Rénovation.

Florence Berthout, la maire du 5e arrondissement où se situe le Panthéon, a confié à BFM TV que l'action avait «duré peu de temps» et que le militant était redescendu, notamment aidé par les pompiers.

Des élus d'EELV soutiennent l'action

L'action a été saluée par plusieurs responsables d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) sur Twitter, comme le secrétaire national adjoint du parti Jérémie Crépel : «Soutien à cette nouvelle action de désobéissance civile pacifique. Il est plus qu'urgent d'agir pour le climat !»

«Notre jeunesse exhorte le pays à agir pour le climat. On peut ne pas partager les méthodes mais entendons cet appel c'est de son avenir et de l'avenir de notre pays dont il s'agit. Rénovons pour l'emploi, la santé, l'autonomie énergétique et le climat !», a également commenté le député EELV Julien Bayou.

Pour la conseillère régionale des Hauts de France Marine Tondelier «les risques que prennent ces jeunes pour interpeller celles et ceux qui ne voient pas l'effondrement en cours et font le choix, conscient ou pas, de l'inaction climatique, [doivent] leur ouvrir les yeux». «C'est l'habitabilité de la terre d'ici 2050 qui est en jeu», a-t-elle ajouté.

Dernière Rénovation multiplie les actions de «désobéissance civile» ces derniers temps. Le 28 octobre, une dizaine de membres du mouvement écologiste ont bloqué l'autoroute A6a près d'Arcueil au sud de Paris pour «contraindre le gouvernement à adopter un plan ambitieux de rénovation thermique des bâtiments d'ici 2040, premier pas vers une réduction significative des émissions carbone de la France».

Plus tard dans la soirée, un jeune homme portant un tee-shirt blanc où l'on pouvait lire l'inscription en anglais «We have 879 days left» (il nous reste 879 jours) avait interrompu une représentation de La Flûte enchantée à l'Opéra Bastille, à Paris, en s'attachant par le cou avec un antivol de vélo à une échelle qui constituait un des éléments du décor.

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix