Plus de 360 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre secourus

- Avec AFP

Plus de 360 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre secourus© Sameer Al-DOUMY / AFP
Migrants à Calais le 16 septembre (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Plus de 360 migrants qui tentaient de traverser la Manche pour rejoindre l'Angleterre à bord de petites embarcations ont été secourus en mer le 9 octobre, lors de plusieurs opérations, a indiqué la préfecture maritime. 

Identifiant plusieurs embarcations se trouvant en difficulté dans le détroit du Pas-de-Calais, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez a engagé plusieurs moyens pour porter secours le 9 octobre à plus de 360 migrants qui tentaient de gagner l'Angleterre, a indiqué dans un communiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord (Premar). 

Un canot de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Dunkerque a ainsi été engagé deux fois pour secourir 52 personnes au large du Leffrinckoucke puis 45 naufragés au large de Dunkerque, a détaillé la préfecture dans son communiqué.  

Un patrouilleur de la Marine nationale a été engagé trois fois au large du Pas-de-Calais pour plusieurs embarcations en difficulté «avec chacune 68, 53 et 37 personnes à bord». 

Par ailleurs, un canot de la SNCM de Calais a été engagé pour une embarcation avec 68 personnes à bord au large de la zone du  Dyck et le patrouilleur de la gendarmerie maritime au large de Boulogne-sur-mer pour secourir 44 personnes. 

Déposés aux ports de Calais, Boulogne-sur-Mer et Dunkerque, les naufragés ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières. 

Ce secteur maritime «est une des zones les plus fréquentées au monde», a rappelé la préfecture dans le communiqué, «avec plus de 400 navires de commerce qui y transitent par jour» et des conditions météorologiques «souvent difficiles». 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix