Syrie : «Aujourd'hui c'est la Russie qui a la main, rien ne se fait sans l'accord de Poutine»

Syrie : «Aujourd'hui c'est la Russie qui a la main, rien ne se fait sans l'accord de Poutine»© Twitter/Jonathan Moadab
Un quartier d'Alep en pleine reconstruction (image d'illustration).

Régis Chamagne, ancien colonel de l'armée de l'Air, a répondu aux questions de RT France sur la reconstruction de la Syrie. Il estime que «les enjeux [de la reconstruction] sont de redessiner la carte des alliances au Moyen Orient».

Interrogé par RT France, Régis Chamagne, ancien colonel de l'armée de l'Air et auteur du livre L'art de la guerre aérienne, a analysé les enjeux de la reconstruction syrienne. Concernant le retrait des Etats-Unis du fonds destiné à la stabilisation et la reconstruction syrienne et l'annulation de leur contribution pour un montant de 230 millions de dollars, le spécialiste estime que le président américain Donald Trump ne fait qu'appliquer sa politique «America first ». «Logiquement l'aide nécessaire devrait être apportée par les pays qui ont détruit la Syrie», a avancé le colonel en retraite. «C'est-à-dire les Etats-Unis, l'Angleterre, la France, les monarchies du golfe et Israël, mais ça ne se passera pas comme ça», a-t-il poursuivi. 

Pour entamer la reconstruction de son pays, Bachar Al-Assad se tournera plutôt vers des entreprises russes, et aussi probablement allemandes. «Aujourd'hui c'est la Russie qui a la main, rien ne se fait sans l'accord de Vladimir Poutine», a ainsi affirmé Régis Chamagne. «Il va falloir voir comment Vladimir Poutine va manœuvrer pour rassembler le pays autour de la Russie dans le cadre de cette reconstruction. Ce sera intéressant à observer», a conclu l'ancien militaire.

Lire aussi : Relancer l'économie, reconstruire les infrastructures : les nouveaux défis de la Syrie (REPORTAGE)

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter