Loi Asile et immigration : pour Henri Leroy, «l'immigration clandestine doit être interdite»

Loi Asile et immigration : pour Henri Leroy, «l'immigration clandestine doit être interdite»© Capture d'écran RT France
Le sénateur Les Républicains Henri Leroy sur le plateau de RT France

Le sénateur LR Henri Leroy était ce 26 juin l’invité de RT France. Pour lui, les modifications apportées au texte de loi Asile et immigration lors de son passage au Sénat étaient nécessaires afin de mieux lutter contre l'immigration clandestine.

Le Sénat a adopté en première lecture ce 26 juin le projet réécrit de loi asile et immigration après une semaine de débats particulièrement houleux. 197 sénateurs Les Républicains (LR) et centristes, se sont prononcés en première lecture en faveur de ce texte alors que 139 sénateurs de la République en marche et de divers partis de gauche ont voté contre.

Pour le sénateur LR des Alpes maritimes Henri Leroy, les modifications apportées à ce texte, ne contribuent pas à un durcissement de la loi, comme le déplorent ses pourfendeurs, mais au contraire à une meilleure maîtrise de l’immigration. «Il y aura un débat parlementaire [annuel] si la commission paritaire mixte entérine cette version [du texte de loi]» a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, il a estimé que les articles amendés permettaient «de distinguer les réfugiés des immigrés clandestins». «L’immigration clandestine, à plus de 70%, est désavouée par les Français» a-t-il affirmé afin de justifier ces correctifs.

«Un immigré s’il est économique […] vient en France pour bénéficier des aides sociales et des prestations que peut lui offrir le pays. Hors aujourd’hui, nous avons un taux de chômage trop important […] l’immigration clandestine par définition doit être interdite…», a-t-il enfin assuré. 

Lire aussi : Pour Didier Leschi, la hausse des demandes d'asile en France est le fait de migrants économiques

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter