Pour Didier Leschi, la hausse des demandes d'asile en France est le fait de migrants économiques

Pour Didier Leschi, la hausse des demandes d'asile en France est le fait de migrants économiques© RT France
Didier Leschi, directeur général de l'OFII sur le plateau de RT France

Alors que l’immigration demeure au cœur des discussions entre Paris et Berlin, Didier Leschi, directeur général de l’OFII, a estimé que le couple franco-allemand devait instaurer des mécanismes permettant de différencier les migrants économiques.

Didier Leschi, directeur général de l’Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII), est revenu pour RT France sur la rencontre entre Angela Merkel et Emmanuel Macron qui s’est tenue le 19 juin à Meseberg, près de Berlin, et au cours de laquelle la question migratoire a été évoquée.

Selon Didier Leschi, les principaux pays d’Europe doivent trouver une solution commune pour que certains pays, comme l’Allemagne, ne deviennent pas les seuls à absorber les demandes des migrants : «Il y a une nécessite pour l’Allemagne d’accélérer les réadmissions dans les pays de passage sinon l’Allemagne va devenir le principal pays de destination de l’ensemble de ceux qui veulent venir en Europe.»

Par ailleurs, il a appelé à la mise en place «de mécanismes plus rapides» qui permettraient de différencier les personnes qui ont «un réel besoin de protection» de celles qui au contraire, migrent pour des raisons économiques.

A ce propos, il a affirmé que «la progression de la demande d’asile en France» était majoritairement du fait de personnes de nationalité géorgienne, algérienne ou encore ivoirienne.

Lire aussi : Bateau de migrants refoulé : pour Debout la France, «Matteo Salvini a envoyé le bon signal»

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter