Antisémitisme en France et dans le monde

Antisémitisme en France et dans le monde© REUTERS/Arnd Wiegmann
Profanation d'un cimetière juif en France, où des tombes ont été vandalisées avec l'inscription d'une croix gammée (image d'illustration)
Toute l'actualité et les dernières informations sur l'antisémitisme, haine des juifs qui se traduit par des actes (attaques) ou des propos racistes, à l'international et en France, ainsi que sur les accusations, parfois contestées, d'antisémitisme.

L’antisémitisme est une idéologie raciste reposant sur la haine des juifs en tant que groupe ethnique, religieux ou racial. En France, les actes et l'expression de paroles antisémites font l'objet de poursuites judiciaires devant les tribunaux, et peuvent mener à des condamnations allant d'amendes à des peines de prison. Des personnalités comme Dieudonné , Alain Soral , Hervé Ryssen , ou Jean-Marie Le Pen ont déjà été condamnées pour antisémitisme en raison de leurs propos. L'antisémitisme se traduit par ailleurs par des attaques physiques contre des juifs (supposés ou tels), des attentats et violences frappant des citoyens, des attaques de synagogues ou de monuments comme des écoles juives, la profanation de tombes ou de cimetières etc. Certaines de ces attaques sont commises par des terroristes islamistes, se revendiquant de l'islam radical et du djihadisme. Retrouvez toute l'actualité et les dernières informations sur la situation de l'antisémitisme en France et dans le monde, le négationnisme et le révisionnisme, le racisme en raison de la pratique réelle ou supposée du judaïsme, les groupes néo nazis, fascistes et d'extrême droite, le débat autour de la loi Gayssot et des mesures prises dans le cadre de la lutte contre l'antisémitisme etc. Suivez les principales déclarations, polémiques, dérapages, ou réactions de personnalités politiques comme Emmanuel Macron, Jean Castex, Meyer Habib ou Jacques Attali ; médiatiques comme Bernard Henri Levy (BHL), Alain Finkielkraut, Noémie Halioua, Yann Moix, Gilles-William Goldnadel et d'organisations comme le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France, accusé par certains observateurs d'être un lobby pro israélien), l'UEJF, ou la Licra (Ligue contre le racisme et l'antisémitisme), dans diverses affaires touchant à la question de l'antisémitisme. Suivez aussi l'actualité autour de l'antisémitisme à l'international, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Europe, en Israël, en Iran, dans les pays musulmans et au Moyen-Orient etc, et les prises de position d'acteurs internationaux de lutte contre l'antisémitisme comme l'AIPAC, le Congrès juif mondial, le B'nai B'rith, le CCOJB (équivalent belge du CRIF) etc. Trouvez également toutes les données, chiffres et bilans sur l'antisémitisme en France et dans le monde.

Parmi les théories du complot antisémites les plus répandues, on retrouve par exemple la prétendue existence d'un complot juif, d'une domination du monde par les juifs, l'influence prétendue de cette communauté dans le milieu de la banque et des médias, parfois aussi la défense du national-socialisme, et l'apologie d'Adolf Hitler et du 3e Reich en Allemagne... Ces éléments sont apparaissent régulièrement dans le discours antisémite, qui est sévèrement puni par la loi en France. Certains antisémites lient leur idéologie à l'opposition à Israël et au sionisme. Un débat existe donc, certains (par exemple Manuel Valls) affirmant que l'antisionisme est un synonyme ou une forme cachée d'antisémitisme. Cette thèse a parfois été avancée dans le cadre de projets de loi en France, visant à punir et à interdire l'antisémitisme. Elle est contestée par de nombreux observateurs, puisque de nombreux juifs sont eux-mêmes opposées à la politique de l'Etat d'Israel et au sionisme, sans pour autant être antisémites. Ainsi plusieurs positions, propos et actes, sont liés par certains à l'antisémitisme, mais pas par d'autres comme : la critique d'Israël en tant qu'Etat juif, le soutien à des mouvements comme BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) contre la colonisation israélienne, la sympathie pour la cause palestinienne, le geste de la quenelle ou certaines blagues sur la Shoah (Holocauste, génocide des juifs) ou les juifs, dessins et caricatures, figures de carnaval etc. Si certains antisémites se revendiquent comme tels, certains observateurs dénoncent, dans certaines affaires controversées, une accusation d'antisémitisme politique, reposant sur une définition vague et élargie du concept, qui viserait selon eux à faire obstacle à la liberté d'expression d'opinions, afin de faire taire un adversaire politique selon des méthodes proches de la «reductio ad hitlerum» (diabolisation) ou encore du «point Godwin», référence systématique au nazisme et la Seconde guerre mondiale. Cette thèse contestée est parfois défendue par des personnalités elles-mêmes accusées de racisme, d'appartenance à l'extrême droite etc. Néanmoins, de multiples personnalités (y compris à gauche) peu soupçonnables de racisme, et parfois juives elles-mêmes se retrouvent parfois accusées d'antisémitisme, ce qu'elles démentent fermement, comme des membres du mouvement des Gilets jaunes, Jean-Luc Mélenchon, Jeremy Corbyn, Siné, Daniel Mermet, Shlomo Sand etc.

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix