Alstom fournira pour 300 millions d’euros de trains à la banlieue de Melbourne

- Avec AFP

Alstom fournira pour 300 millions d’euros de trains à la banlieue de Melbourne© DERRICK CEYRAC
La première voiture du futur tramway de Melbourne construit par le groupe d'ingénierie français Alstom à La Rochelle, dans l'ouest de la France, est transporté par une grue le 05 juin 2001 au port de La Rochelle (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Pour la France, ce n’est pas un lot de consolation pour l’annulation du «contrat du siècle» de sous-marins mais le développement d’un partenariat local d’Alstom. L’enjeu financier est beaucoup plus modeste.

«Alstom a signé un contrat d'un montant de 300 millions d’euros avec le Département des Transports (DoT) de Victoria [Australie] pour fournir localement 25 trains X’trapolis», a annoncé le 20 septembre par communiqué le groupe Alstom. Le géant français de l’industrie ferroviaire ajoute que ces trains seront  «composés de six voitures destinées au réseau de banlieue de Melbourne».

«Conçus et fabriqués dans l'État de Victoria, en Australie, les trains seront composés au moins à 60% de matériaux locaux», est-il précisé dans le communiqué.

Cette commande s'inscrit dans un processus de conception mené avec le département des Transports de l'Etat de Victoria, qui comprend Melbourne et Canberra, sur une période de deux ans. Alstom dispose d'un site de production local à Ballarat.

«Alstom est ravi de poursuivre son partenariat avec le gouvernement de Victoria et la chaîne de sous-traitance locale grâce à laquelle nous continuerons à fabriquer des trains pour Victoria à Victoria », s’est félicité Mark Coxon, directeur général d'Alstom Australie et Nouvelle-Zélande, cité dans le communiqué, qui précise qu'Alstom a déjà fourni à la ville «ses trains les plus fiables ces vingt dernières années».

Cette annonce a pour contexte une crise survenue entre la France et l'Australie après la rupture du contrat de ventes de sous-marins conventionnels du groupe français Naval Group au gouvernement australien.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»