Explosion des liquidations d’entreprises en France selon un cabinet d’études

Explosion des liquidations d’entreprises en France selon un cabinet d’études© JEAN-FRANCOIS MONIER Source: AFP
Vue intérieure du site industriel du papetier Arjowiggins à Bessé-sur-Braye, dans la Sarthe, liquidé fin mars 2019 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les défaillances d'entreprises maintenues à un niveau bas en France au premier trimestre ont explosé fin mars, selon une analyse publiée ce 15 avril par le cabinet d'études Altares.

Au cours des trois premiers mois de l'année, 7 406 défaillances d'entreprise ont été enregistrées, un nombre en recul de 32,1% par rapport au premier trimestre 2020. C’est un nombre exceptionnellement bas par rapport aux 20 dernières années où la seule moyenne mensuelle fluctuait autour de 4 000 liquidations.

«Le mois de mars pourrait cependant constituer un point de bascule», assure Thierry Millon, directeur des études Altares, cité par l’agence Reuters.

Les quinze derniers jours de mars ont été marqués par une importante augmentation (+155%) des défaillances par rapport à la même période de 2020.

«C'est aussi en mars qu'émergent des chiffres concrets sur la détresse de centaines d'entreprises qui se trouvent en cessation de paiement, en dépit des dispositifs de soutien publics», ajoute Thierry Million. En mars, 79% des jugements ont débouché sur une liquidation directe de l’entreprise concernée, «un niveau jamais atteint depuis 20 ans», souligne-t-il.

Malgré tout, le directeur des études juge efficace, «la stratégie de soutien à l'économie réelle déployée par l'Etat», qui a selon lui permis à environ 20 000 entreprises mises sous perfusion d'échapper à la défaillance en 2020. Cependant, de nombreuses entreprises risquent d’avoir les pires difficultés à surmonter l’allègement puis de la fin des aides à venir.

En début d’année, la Banque de France a estimé que 4,5% à 6% des prêts garantis par l’Etat (PGE) auraient du mal à être remboursés. De plus, Altares précise que les quelque 63 000 entreprises françaises dites «zombies» auraient sans doute du mal à survivre sans le soutien de l’Etat.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»