Une victoire de Trump ferait bondir Wall Street selon JPMorgan

Une victoire de Trump ferait bondir Wall Street selon JPMorgan Source: Reuters
Des traders à la Bourse de New York (illustration).

+ 20% ! C’est le gain que prévoit la banque américaine pour l’indice phare de la bourse en cas de réélection du président sortant. Mais pour le moment, les marchés d’actions ont parié sur sa défaite.

«Nous considérons une victoire ordonnée de Trump comme le résultat le plus favorable pour les actions», déclare la banque américaine JPMorgan dans une note consultée le 26 octobre par l'agence Reuters.

Ses analystes vont jusqu’à prédire que l'indice phare de Wall Street, le S & P 500, grimperait à 3900 points si le président américain Donald Trump était réélu, le 3 novembre. Une telle hausse marquerait un bond de 12,6% par rapport au niveau de clôture de la semaine précédente, et de près de 20% par rapport au début de l’année.

En revanche une vague bleue, soit une large victoire des démocrates, serait «principalement neutre» pour les marchés, affirme la banque d’affaires, à une semaine du scrutin. Ces prévisions de JPMorgan confirment celles déjà faites en début de mois sur la base de l’analyse des répercussions pour les grandes entreprises des programmes des deux candidats.

Ces derniers diffèrent notamment en matière fiscale, dans le domaine de l’activité des grandes entreprises technologiques comme les GAFA, et dans le domaine de l’énergie.

Grandes différences de programmes entre es deux candidats

En matière fiscale, par exemple, Joe Biden prévoit de remonter les impôts sur les entreprises jusqu’à 28% (contre 21% depuis l’administration Trump) ainsi que la création d’une taxe minimum de 15% sur le résultat net pour limiter les pratiques d’optimisation fiscale.

Dans le domaine de la santé, Joe Biden prévoit également que Medicare, l’assurance santé publique, négocie plus durement le prix des médicaments. Dans le domaine des GAFA, les démocrates veulent également légiférer dans le cadre de législations anti-trust qui pourraient aller jusqu’au démantèlement. Rien de tel n’est pour le moment prévu par les républicains, même si de nombreuses enquêtes ont été ouvertes contre la plupart des GAFA.

Mais c’est dans le domaine de l’énergie que la différence est la plus à même d’influencer le cours des actions. Tandis que l’équipe de Joe Biden prévoit de mettre un terme aux permis d’explorations en mer et sur terre et de viser une neutralité carbone vers 2050, celle de Trump opte officiellement à ouvrir plus de terres à l’exploration, et à soutenir les prix en réduisant l’offre mondiale par les sanctions contre l’Iran et le Venezuela.

Les investisseurs parient sur Biden

Au sein des secteurs, JPM estime d’ailleurs que les actions énergétiques et financières seront probablement les principaux bénéficiaires d'une victoire de Trump, tandis qu'une victoire de Biden pourrait déclencher une rotation des actions de croissance américaines vers des actions de croissance non américaines, compte tenu du risque de hausse des impôts.

«Nous constatons que les secteurs de l'énergie, de la finance et de la santé pourraient probablement voir les mouvements les plus démesurés, car ils ont été explicitement mentionnés par chaque candidat au long de la campagne», a ajouté la banque.

Etonnamment, les grandes banques commerciales –lesquelles ont plutôt à gagner à une hausse de la valeur des actions – ont marqué leur préférence pour le candidat démocrate en lui réservant près de deux fois plus de fonds qu’à Donald Trump. Des chiffres à scruter à la loupe toutefois, car les financements directs auprès de membres du Congrès (et non des équipes de campagne présidentielle) continuent de favoriser les candidats républicains.

Les investisseurs quant à eux suivent les sondages qui donnaient, en fin de semaine dernière, toujours une avance au niveau national de près de 8 points de pourcentage à Joe Biden, malgré un resserrement net depuis la mi-octobre. Reuters rapporte ainsi que «les investisseurs ont parié sur une victoire du challenger démocrate Joe Biden en achetant des actions d'énergie alternative et des actions de cannabis, qui devraient bénéficier de ses propositions politiques».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»