Nord Stream 2 : à Moscou, Heiko Maas réaffirme la souveraineté énergétique de l’Allemagne

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

Le ministre allemand des Affaires étrangères a dénoncé à Moscou les récentes menaces américaines contre le projet de gazoduc sous-marin qui doit relier son pays à la Russie. Selon lui, ces pressions sont vouées à l'échec.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a déclaré ce 11 août à Moscou que son pays avait le droit souverain de décider de ses sources d'énergie. Quelques jours auparavant, il avait reçu une lettre de trois sénateurs américains menaçant l’Allemagne de sanctions si elle ne renonçait pas à participer au projet de gazoduc sous-marin Nord Stream 2, qui doit l’alimenter en gaz depuis la Russie.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue russe Sergueï Lavrov, Heiko Maas a estimé que les «sanctions entre partenaires [n’étaient] certainement pas la bonne voie». Il a ajouté : «En fin de compte, d'où nous tirons notre énergie reste notre décision souveraine. Aucun pays n'a le droit de dicter la politique énergétique de l'Europe avec des menaces. Cela ne réussira pas.»

Aucun pays n'a le droit de dicter la politique énergétique de l'Europe avec des menaces

Le projet de gazoduc sous-marin Nord Stream 2 doit doubler la capacité actuelle de Nord Stream, premier gazoduc sous-marin entre la Russie et l’Allemagne mis en service en 2012. Plusieurs pays d’Europe orientale, dont la Pologne et les Etats baltes, ainsi que les Etats-Unis luttent depuis plusieurs années pour torpiller le projet. Ils estiment qu’il contribuera à renforcer l’influence économique et politique de la Russie en Europe.  

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix