Angela Merkel réaffirme sa confiance dans l’aboutissement de Nord Stream 2 malgré les sanctions

Angela Merkel réaffirme sa confiance dans l’aboutissement de Nord Stream 2 malgré les sanctions Source: Sputnik
Rencontre en la chancelière allemande Angela Merkel et le président russe Vladimir Poutine au Kremlin, le 11 janvier 2020.

En visite de travail en Russie, la chancelière allemande a réaffirmé son soutien au projet de gazoduc sous-marin et dénoncé les sanctions américaines. Le président russe Vladimir Poutine a annoncé une mise en service au plus tard début 2021.

Lors de sa visite de travail à Moscou, le 11 janvier, Angela Merkel a réaffirmé son soutien au projet Nord Stream 2, une ligne de gazoduc sous-marin d’une capacité annuelle de 55 milliards de mètres cubes de gaz destinée à approvisionner l’Allemagne et d’autres pays européens.

«C’est avant tout un projet économique […]. Je pense qu’il est tout à fait possible d’achever la construction de Nord Stream 2 malgré les sanctions américaines», a déclaré la chancelière allemande, lors d’une conférence de presse commune donnée avec le président russe Vladimir Poutine.

«Malgré toutes les questions politiques, les sanctions américaines sont une mauvaise piste. C’est pourquoi nous continuons de soutenir ce projet comme nous l’avons fait jusqu’ici», a ajouté Angela Merkel.

Vladimir Poutine a pour sa part annoncé que le gazoduc pourrait entrer en service d’ici la fin de l’année ou du premier trimestre de l’année prochaine.

Le président de Gazprom Alexeï Miller a confirmé ce pronostic sur les ondes de la chaîne Rossiya 1, en expliquant : «Les risques technologiques sont en train d’être résolus par nos équipements, par conséquent, Nord Stream 2 sera achevé. Bien sûr, cela prendra un peu plus de temps, mais nous n'avons pas d'obstacles technologiques pour le faire par nous-mêmes.»

Gazprom Flot a lancé un appel d'offres fin décembre

Gazprom Flot, filiale du géant gazier russe, dispose en effet d’un navire poseur de canalisations, l’Académicien Tcherski, pour la modernisation duquel a été lancé un appel d’offres dès le 30 décembre. Le navire se trouve actuellement amarré à Nakhodka un port d’extrême-orient russe situé au sud de Vladivostok.  

Le président américain Donald Trump a signé le 20 décembre un budget de la défense pour 2020, qui prévoit notamment des sanctions contre les gazoducs Nord Stream 2 et Turkish Stream. Les Etats-Unis ont exigé que les entreprises participant à la pose des tuyaux cessent immédiatement leur travaux.

L'entreprise d’ingénierie suisse Allseas qui a participé à la construction des deux gazoducs a annoncé presque immédiatement la suspension de ses travaux sur Nord Stream 2. Les sanctions sont sans effet pour TurkStream, dont la construction est terminée et qui a commencé à alimenter la Bulgarie le 1er janvier, en plus de la Turquie.

La construction de Nord Stream 2 est achevée à 93% et il devait initialement entrer en service à la fin de l’année 2019. Un premier tronçon de Nord Stream reliant la Russie à l’Allemagne via le fond de la Baltique, d’une capacité identique de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an est déjà entré en service en 2012.

Lire aussi : De la Baltique à la mer Noire, guerre et paix sur le front gazier


Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»