Des négociations sur les livraisons de gaz russe en Ukraine en cours à Bruxelles

Source: RIA NOVOSTI

Ce vendredi dans la capitale belge ont lieu des pourparlers entre la Russie et l’Ukraine sous l’égide de l’UE sur la reprise des livraisons du combustible bleu russe à Kiev pour la période hivernale.

Le rabais sur le prix du gaz, convoité par le côté ukrainien, reste le principal point de divergence en prévision des négociations entre les ministres de l’Energie et les représentants des compagnies gazières publiques des deux pays. Alors que d’après les acteurs de cette rencontre, elle doit apporter «un point final» à ces pourparlers et être couronnée par la signature d’un contrat, le montant du rabais annoncé par les deux parties varie toujours.

Auparavant, le parti ukrainien a précisé que le prix de 250 dollars par mille mètres cubes, calculé d’après la formule habituelle de Gazprom pour Naftogaz, ne convenait pas à ce dernier. D’après Kiev, au prix, pourtant égal à celui pratiqué pour les consommateurs européens, doit être retranché les coûts de transit par son territoire, soit environ 30 dollars par mille mètres cubes.

Le ministre de l’Energie russe Alexandre Novak serait prêt à concéder une réduction de 24,6 dollars, mais elle ne s’appliquera que lors du dernier trimestre de 2015.

Dès le 1er juillet 2015, l’Ukraine a suspendu ses importations du gaz naturel depuis la Russie, exigeant une plus grande remise sur sa facture gazière.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales