Scandale du fonds malaisien 1MDB : Goldman Sachs va payer près de 2 milliards de dollars d'amende

- Avec AFP

Scandale du fonds malaisien 1MDB : Goldman Sachs va payer près de 2 milliards de dollars d'amende© Johannes EISELE Source: AFP
Photographie du siège de la banque américaine Goldman Sachs à New York, le 17 avril 2019. (Image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

La banque américaine Goldman Sachs a accepté, le 19 décembre, de débourser près de 2 milliards de dollars d'amende pour son rôle dans le scandale du fonds souverain malaisien 1MDB. De quoi solder les poursuites de la justice américaine…

Goldman Sachs veut-elle en finir avec le scandale politico-financier du fonds souverain malaisien 1MDB (1Malaysia Development Berhad) ? Il semblerait bien que oui puisque la banque d'affaires américaine devrait, selon The Wall Street Journal, opter pour la stratégie du plaider coupable aux Etats-Unis et payer, en conséquence, un peu moins de 2 milliards de dollars d'amende, a révélé le quotidien économique new-yorkais, le 19 décembre.

La banque américaine, qui avait aidé le fonds souverain malaisien à lever 6,5 milliards de dollars en 2012 et 2013 et perçu, au passage, quelque 600 millions de commissions, est accusée d'avoir prêté son concours à un gigantesque scandale de corruption et de détournement de fonds.

Pour sa défense, Goldman Sachs estime avoir été abusée par deux de ses cadres, dont l'ancien patron de la zone Asie du sud-est Tim Leissner, accusés par la justice américaine d'avoir participé au vaste détournement de fonds et d'avoir violé les lois anti-corruption américaines. C'est donc la filiale en Asie de Goldman Sachs et non la maison-mère, qui pourrait reconnaître sa culpabilité précise The Wall Street Journal.

L'accord, qui est toujours en cours de négociation et dont les contours pourraient encore changer, sera également assorti de la mise en place d'un observateur indépendant qui veillera au respect de la réglementation par Goldman Sachs. Il aidera, en outre, la banque à renforcer son programme de conformité, affirme également The Wall Street Journal.

Kuala Lumpur cherche à récupérer des milliards de dollars détournés du fonds 1MDB. Lancé en 2009, ce fonds devait, à l'origine, servir au développement économique de la Malaisie. Problème : l'argent siphonné aurait bénéficié, en réalité, à l'ancien Premier ministre malaisien Najib Razak et ses proches pour financer des dépenses somptuaires.

Lire aussi : Orgies à Las Vegas aux frais d'un fonds souverain : Leonardo DiCaprio interrogé par le FBI

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix