Un banquier français toujours détenu en Russie, Moscou dit espérer sa libération

Un banquier français toujours détenu en Russie, Moscou dit espérer sa libération Source: Sputnik
L'homme d'affaires français Philippe Delpal incarcéré à Moscou depuis le 15 février 2019, sur la base d'accusations de fraude émises par ses partenaires russes.

Dans une interview, le porte-parole de la présidence russe dit espérer la libération d’un Américain et d’un Français accusés de fraude par leurs partenaires russes.

«Nous espérons que [Michael Calvey et Philippe Delpal] seront libérés. Mais rien n'est fait de manière volontaire. C'est la loi russe et il faut la suivre», déclare Dmitri Peskov, le porte-parole du président, dans une interview donnée en anglais à RT.

Il évoque le sort de deux hommes d’affaires arrêtés le 15 février par des agents du FSB sur une plainte d’hommes d’affaires russes auxquels ils sont opposés dans un conflit pour la prise de contrôle d’une banque d’investissements russe, Vostotchny.

Depuis son arrestation, l'Américain Michael Calvey, qui travaille en Russie depuis plus de 20 ans à la tête du fonds d'investissements Baring Vostok, est sorti de prison et a été assigné à résidence. EN revanche son collègue français Philippe Delpal est toujours détenu à Moscou. Tous deux sont accusés d'être à l'origine d'une fraude d'au moins 2,5 milliards de roubles (environ 33 millions d'euros) alors qu'ils clament leur innocence.

Dans l’interview accordé à RT, le porte-parole du Kremlin affirme que le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, est personnellement informé de l'affaire «car il comprend qu'elle provoque beaucoup de questions parmi certains investisseurs étrangers».

Le porte-parole du président confie également : «Le cas de Michael Calvey est très malheureux, nous en sommes désolés […] Bien sûr, nous aimerions voir Michael parmi les participants du Forum [de Saint-Pétersbourg] car il en est un participant actif depuis 15 ans et nous le connaissons en tant qu'homme d'affaires fiable, très dévoué au marché russe.»

Michael Calvey a soumis une demande au Comité d'enquête pour pouvoir se rendre au Forum, organisé du 6 au 9 juin à Saint-Pétersbourg, mais n'a pas encore obtenu de réponse.

«Une enquête uniquement à charge»

«C'est une enquête à charge, uniquement à charge», s’insurge pour sa part Cécile Delpal, l’épouse du partenaire français de Michael Calvey, citée par l’AFP. 

L’épouse de Philippe Delpal a pourtant dit espérer que l’affaire finirait bien car, et selon elle, «les rapports sont formels : c'est une affaire commerciale qui n'a rien à faire au pénal.» 

Elle dit aussi savoir que «le dossier est suivi au niveau des autorités françaises ici à Moscou mais aussi en France, à un haut niveau». Lors d'une visite à Moscou en avril, le PDG de Total Patrick Pouyanné avait dit vouloir aborder la question avec le président russe Vladimir Poutine.

L'ambassadeur de France en Russie, Sylvie Bermann, devrait se rendre au Forum économique de Saint-Pétersbourg, contrairement à l'ambassadeur américain John Huntsman, qui proteste ainsi contre les poursuites visant Mike Calvey.

Lire aussi : Vladimir Poutine prône la «liberté d'entreprise» après l'arrestation d'investisseurs

 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»