Vladimir Poutine prône la «liberté d'entreprise» après l'arrestation d'investisseurs

- Avec AFP

Vladimir Poutine prône la «liberté d'entreprise» après l'arrestation d'investisseurs © SPUTNIK Source: Reuters
Vladimir Poutine, devant devant l'Assemblée fédérale russe le 20 février.

Vladimir Poutine a appelé les forces de l'ordre à limiter les poursuites contre les entreprises, quelques jours après un coup de filet auprès des membres d'un important fonds d'investissement américain qui fait trembler les milieux d'affaires.

Le 20 février, Vladimir Poutine a recommandé aux forces de l'ordre d'être plus souples concernant les poursuites judiciaires envers les entreprises.

«Pour mener à bien les tâches de grande envergure auxquelles le pays est confronté, nous devons nous débarrasser de tout ce qui limite la liberté d'entreprise», a déclaré le président russe. «Les entreprises honnêtes ne doivent pas se sentir constamment menacées, constamment risquer des sanctions pénales ou administratives», a-t-il ajouté.

«Lorsqu'on enquête sur des affaires économiques, il est nécessaire de limiter strictement les motifs de prolongation à répétition des durées de détention», a entre autres fait savoir le président.

Soupçonnés de fraude, l'Américain Michael Calvey, créateur et directeur du fonds d'investissement Baring Vostok, et quatre de ses employés, dont le Français Philippe Delpal, ont été placés en détention provisoire le 16 février dans l'attente d'un éventuel procès.

Ils sont accusés d'être à l'origine d'une fraude d'au moins 2,5 milliards de roubles (environ 33 millions d'euros). Tous clament leur innocence et se disent victimes de représailles à la suite d'un conflit entre actionnaires.

Cette affaire a secoué les milieux d'affaires en Russie, faisant réagir jusqu'au Kremlin.

Les soutiens aux investisseurs se sont multipliés ces derniers jours, y compris dans les milieux proches des autorités, en raison de la bonne réputation de Baring Vostok, qui a permis d'attirer plus de trois milliards de dollars de capitaux depuis sa création il y a 25 ans.

Lire aussi : Russie : deux investisseurs dont un Français arrêtés pour soupçon de fraude

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter