L’économie américaine rafle le titre de la plus compétitive et innovante au monde

L’économie américaine rafle le titre de la plus compétitive et innovante au monde© SAUL LOEB Source: AFP
Le président des États-Unis Donald Trump, s'exprime lors d'une réunion dans le bureau ovale de la Maison-Blanche à Washington, le 17 octobre 2018 (image d'illustration).

Selon le dernier classement du World Economic Forum, les Etats-Unis disposent de l’économie la plus compétitive et la plus innovante au monde. Une nouvelle qui devrait ravir Donald Trump, critiqué pour sa politique protectionniste.

L’économie américaine est la plus compétitive et innovante au monde : c’est le constat qui ressort du dernier rapport annuel publié ce 17 octobre par le World Economic Forum. Le pays détrône ainsi la Suisse installée en haut du podium depuis neuf ans et qui se retrouve désormais à la quatrième place. 

«Tous ces facteurs combinés, les États-Unis réalisent la meilleure performance globale avec un score de 85,6 [sur 100], devant Singapour et l'Allemagne», a souligné le WEF dans un communiqué. «Ils [Les Etats-Unis] réussissent bien sur leur marché du travail, ils se débrouillent bien concernant la taille de leur marché et assez bien pour ce qui est de leurs institutions», a déclaré Saadia Zahidi, membre du comité exécutif du WEF qui a par ailleurs estimé que la première économie mondiale était une «locomotive de l'innovation».

Une nouvelle qui devrait conforter Donald Trump dans sa politique économique. A plusieurs reprises, le chef de l’Etat américain a vanté les mérites de sa politique économique axée sur le protectionnisme. Dernière autocongratulation en date : son discours prononcé devant l'Assemblée générale des Nations unies, le 25 septembre.

«En moins de deux ans, mon administration a accompli davantage que toutes les autres administrations réunies de l'histoire de notre pays», avait-il lancé à la salle hilare. «Les Etats-Unis sont plus sûrs, plus forts, plus riches que lorsque j'ai pris mes fonctions», avait-il ajouté.

Le taux de chômage aux Etats-Unis est tombé à 3,7% en septembre, un niveau inédit depuis décembre 1969 malgré un ralentissement marqué des créations d'emplois, qui ont notamment pâti du passage de l'ouragan Florence sur la côté est.

Un géant aux pieds d’argile 

Seule ombre et non des moindres à ce tableau reluisant, la situation sociale du pays. Le rapport déplore un «affaiblissement du tissu social et une détérioration du contexte sécuritaire».

Dans ce domaine, les Etats-Unis se retrouvent à la 56e place avec un taux d'homicides cinq fois supérieurs que le taux moyen des économies dites avancées. Par ailleurs, le pays enregistre un score moyen dans le domaine de la santé : avec une espérance de vie estimée en moyenne à 67 ans, les Etats-Unis se contentent de la très modeste 46e place.

Lire aussi : «La plus grande baisse d'impôts» : la réforme fiscale adoptée, Trump savoure sa victoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter