Etats-Unis : le chômage au plus bas depuis 1969, à un mois des élections de mi-mandat

Etats-Unis : le chômage au plus bas depuis 1969, à un mois des élections de mi-mandat© Leah Millis Source: Reuters
Le président des Etats-Unis Donald Trump.

Donald Trump peut se réjouir : le recul du chômage en septembre est encore plus fort que ce qui était prévu. Il descend ainsi à 3,7%. Du jamais vu depuis 1969. De quoi faire sourire les Républicains à un mois d'élections cruciales pour eux.

Le taux de chômage américain est tombé à 3,7% en septembre, un niveau inédit depuis décembre 1969 malgré un ralentissement marqué des créations d'emplois, qui ont notamment pâti du passage de l'ouragan Florence sur la côté est.

A un mois des élections de mi-mandat, le 6 novembre, cette bonne nouvelle devrait conforter le président républicain Donald Trump, qui a fait de l'économie sa carte maîtresse dans ce scrutin, lors duquel certains prédisent une «vague bleue», couleur des démocrates. D'autant que de nombreux économistes s'attendent à ce que la baisse du chômage se poursuive.

«Ca tourne!», s'est félicité Larry Kudlow, le conseiller économique de la Maison Blanche, estimant que l'économie avançait «à plein régime». De fait, le recul du chômage est plus marqué que prévu puisque les analystes tablaient sur 3,8%, après 3,9% en août.

Dans le détail, six millions de chômeurs étaient recensés en septembre aux Etats-Unis, soit une diminution de 270.000 personnes, dont une majorité de femmes, a précisé vendredi le département du travail. Encore 4,6 millions de personnes n'ont néanmoins trouvé que des emplois à temps partiel.  Le taux de participation à l'emploi était, lui, de 62,7%, un «niveau solide», ont commenté les économistes d'Oxford Economics.

Alors que l'opposition démocrate peine à se remettre de la défaite cuisante d'Hillary Clinton il y a deux ans, le camp républicain espère mobiliser les électeurs sur la base de ces bons résultats économiques. Donald Trump est arrivé à la Maison Blanche quand l'économie avait certes déjà été assainie par l'administration de son prédécesseur, Barack Obama. Mais la mesure phare du mandat de Donald Trump, la réforme fiscale adoptée fin 2017, est brandie par les soutiens de Donald Trump comme l'exemple même de la réussite économique de leur champion.

 Lire aussi : «La plus grande baisse d'impôts» : la réforme fiscale adoptée, Trump savoure sa victoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»