Les anciens de Lehmann Brothers conviés à une fête pour les 10 ans de sa faillite

Les anciens de Lehmann Brothers conviés à une fête pour les 10 ans de sa faillite
Des mains brandissent des pancartes sur lesquelles on peut lire «honte» et «avidité du capitalisme» derrière Richard Fuld, président du conseil d’administration et directeur général de Lehman Brothers, le 6 octobre 2008 à Washington (illustration).

Les anciens salariés de la filiale européenne de l'ex-quatrième banque d’affaires américaine ont été conviés à «célébrer» à Londres l’anniversaire de sa faillite. Une commémoration qui a provoqué des réactions outrées.

L’hebdomadaire Financial News, basé à Londres et propriété du groupe Dow Jones, affirme que les 5 000 ex-employés de la filiale européenne de la banque Lehman Brothers, dont la faillite de la holding américaine a entraîne une crise financière mondiale en 2008, ont reçu récemment le courrier électronique suivant : «Difficile de croire que 10 ans se sont écoulés depuis le dernier jour chez Lehman ! Une des meilleures choses à propos de Lehman c'était les gens. Quelle meilleure façon de célébrer le dixième anniversaire que de réunir à nouveau tout le monde, des anciens directeurs aux anciens analystes ?»

L’hebdomadaire précise que cette réunion devrait se tenir le 15 septembre, dans un endroit tenu secret de la capitale britannique, et que seuls 200 anciens employés ont pour le moment confirmé leur présence. D’autres événements de ce type devraient aussi avoir lieu à New-York et Singapour.

Ce projet de commémoration a suscité plusieurs réactions indignées. Dennis Grainger président d’une association d’anciens actionnaires de la société de crédit immobilier britannique Northern Rock, mise en faillite en 2012 à cause de la crise des subprimes (prêts immobiliers réunis dans des produits financiers spéculatifs), cité par la presse britannique a jugé ce projet de «très mauvais goût».

Cité par  le Financial news, le député travailliste John McDonnell, chancelier de l’échiquier du cabinet fantôme (miroir du gouvernement dans l’opposition) s’est même déclaré absolument «dégoûté» et l’a exprimé dans un tweet à la fois ironique et amer publié le 20 août : «Tous les contribuables britanniques qui ont payé pour renflouer les banques, chaque enseignant, pompier, agent de police, employé municipal qui a perdu son emploi, ainsi que les handicapés, les chômeurs et les bas salaires qui ont vu leurs prestations réduites par l'austérité seront sûrement invités à cette fête.»


Fondée en 1850, la banque américaine d’investissement Lehmann Brothers a officiellement fermé le 15 septembre 2008, après avoir fait faillite, et faute de repreneur. Entre janvier 2007 et septembre 2008 le cours de son action était passé de près de 85 dollars à moins d’un dollar. Sa disparition a entraîné une chute de la bourse de New York, puis rapidement de l’ensemble des places financières mondiales.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter