Trump peut avoir le sourire : le déficit commercial américain est au plus bas depuis octobre 2016

Trump peut avoir le sourire : le déficit commercial américain est au plus bas depuis octobre 2016© Kevin Lamarque Source: Reuters
Le déficit américain en mai 2018 est au plus bas : un signe positif alors que s'ouvre une guerre commerciale entre Pékin et Washington

En mai, le déficit commercial des Etats-Unis s'est établi à 43,1 milliards de dollars, en recul de 6,6% par rapport à avril. Si la tendance reste à la hausse, c'est un signe positif alors que s'ouvre une guerre commerciale entre Pékin et Washington.

En pleine guerre commerciale avec ses principaux partenaires, les Etats-Unis peuvent se réjouir d'un nouveau recul du déficit commercial américain en mai, au plus bas depuis octobre 2016 grâce à des exportations record, même s'il continue de se creuser comparé à l'an dernier.

Le déficit des échanges de biens et services des Etats-Unis avec le reste du monde s'est établi à 43,1 milliards de dollars (-6,6%), avec des exportations en hausse de 1,9% à 215,3 milliards et des importations en progression de 0,4% à 258,4 milliards, selon des données publiées ce 6 juillet par le département au Commerce. 

Pour autant, la tendance de fond demeure inchangée puisque sur les cinq premiers mois de l'année, le déficit s'est inscrit en augmentation de 7,9% par rapport à la même période de 2017. 

Et pour les seules marchandises, le déficit avec la Chine – au cœur de l'offensive protectionniste de Washington – s'est creusé de 9,5% entre janvier et mai.

Dans le détail, les exportations de biens se sont accrues de 3,6 milliards de dollars en mai, tirées par le secteur de l'industrie aéronautique civile et le secteur alimentaire. A noter en particulier, l'accroissement spectaculaire (+89,6% à 4,14 milliards) des exportations de soja sous l'effet des tensions entre Washington et Pékin, qui se sont intensifiées en mai.

La Chine est en effet le principal débouché pour le soja américain. Les importateurs chinois de cette denrée ont ainsi sans doute augmenté le volume acheté avant l'entrée en vigueur de taxes douanières ce 6 juillet.

Ces données sont publiées alors que les Etats-Unis et la Chine ont lancé ce jour «la plus grande guerre commerciale de l'histoire économique», selon les propos du ministère chinois du Commerce. A minuit heure de Washington (4h GMT) sont entrés en vigueur les droits de douane de 25% décidés par Donald Trump sur un total de 34 milliards de dollars (29 milliards d'euros) d'importations chinoises dont des automobiles, des disques durs ou encore des composants d'avions.

Lire aussi : Washington impose des taxes sur l'acier et l'aluminium à l'Union européenne et au Canada

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter