Bitcoin : une hotline ouvre à Moscou pour répondre à la détresse des investisseurs en cryptomonnaies

Bitcoin : une hotline ouvre à Moscou pour répondre à la détresse des investisseurs en cryptomonnaies© Andrea Comas Source: Reuters
Image d'illustration

La volatilité des cryptomonnaies met à rude épreuve les nerfs des investisseurs les plus aguerris. Pour éviter qu'ils n'envisagent le pire, une entreprise moscovite à ouvert une hotline où des psychologues les écoutent et les conseillent.

En un an à peine, le Bitcoin est passé de 1 000 à 20 000 dollars l'unité, avant de redescendre il y a quelques jours à 6 000 dollars, pour finalement remonter le 10 février aux alentours de 8 500 dollars. Une évolution en dents de scie qui s'apparente à de véritables montagnes russes, et qui peut être une grande source de stress pour les investisseurs. 

A tel point qu'une entreprise moscovite, Blockchain Fund, spécialisée dans l'achat et le stockage de cryptomonnaies pour ses clients, a décidé de mettre à leur disposition une assistance téléphonique. Au bout du fil, des psychologues s'efforcent de leur faire voir le bon côté des choses, et s'assurent qu'ils n'ont pas d'idées noires en tête.

«Les gens sont en panique, ils ne comprennent pas ce qui se passe. Au début, tout allait bien sur ce marché, mais il a subi de tels bouleversements dernièrement !», note ainsi Elena Pikhovkina, une psychologue embauchée par l'entreprise interrogée par le média russe Life.ru.

«En premier lieu, je fais connaissance avec les gens, j'écoute leur histoire. Ensuite, je leur donne des conseils sur la façon de se calmer et de se remettre. Il est très important qu'ils ne commettent rien de stupide», explique ainsi Elena Pikhovkina.

Le Bitcoin a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis décembre dernier, et s'échange aujourd'hui autour de 8 500 dollars. Une chute due aux appels lancés par de nombreux gouvernements à la réglementation des cryptomonnaies. La question sera d'ailleurs étudiée lors du prochain G20, en Argentine.

Lire aussi : Une plateforme japonaise d'échange de cryptomonnaies victime d'un vol de 430 millions d'euros

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter