Le bloc économique dirigé par la Russie peut multiplier le commerce avec l’Inde par huit

Le bloc économique dirigé par la Russie peut multiplier le commerce avec l’Inde par huit© Alexei Drouzhinine Source: Sputnik
Le Premier ministre indien Narendra Modi et le président russe Vladimir Poutine

L’Union économique eurasiatique menée par la Russie entamera des négociations de libre-échange avec l’Inde lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg. Cet accord devrait augmenter considérablement les échanges entre les pays.

«Je suis particulièrement heureux de m'adresser à vous en ce moment où 175 millions de personnes des pays de l’Union économique eurasiatique et 1,2 milliard d’Indiens sont au seuil d’une nouvelle ère de partenariat économique. Pour le moment, malgré les relations étroites, le volume actuel des échanges n’est que d’environ 8,4 milliards de dollars», a confié le secrétaire indien du département de la Politique industrielle et de la Promotion, Ramesh Abhishek, à l’agence de presse TASS lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

D’après le haut responsable indien, une étude sur la création d’une zone de libre-échange entre les pays a commencé en 2015. «Selon le rapport, le volume des échanges pourrait atteindre 57 – 62 milliards de dollars d’ici dix ans», a déclaré Ramesh Abhishek ajoutant qu’une déclaration commune sur le début des négociations concernant une zone de libre-échange serait bientôt faite.

L’Union économique eurasiatique est une zone d'échanges commerciaux créée en 2015 sur la base de l’Union douanière eurasiatique entre la Russie, le Kazakhstan et la Biélorussie, rejointe plus tard par l’Arménie et le Kirghizstan. La Commission économique eurasiatique prévoit que l’accord entre les pays de l’Union et l’Inde soit signé d'ici deux ans, selon le ministre du Commerce du bloc, Veronika Nikichina, cité par l’agence de presse RIA Novosti. Un mémorandum sur le début des négociations sera signé le 3 juin lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

De plus, l’Inde adhérera à l’Organisation de coopération de Shanghai lors du sommet de l’organisation à Astana en juin, selon le conseiller du président russe Iouri Ouchakov. L’organisation a été établie en 2001 par les dirigeants de la Chine, de la Russie, du Kazakhstan, du Kirghizstan, du Tadjikistan et de l’Ouzbékistan.

La Russie et l’Inde signeront également un contrat de crédit sur la construction de deux réacteurs de la centrale nucléaire de Kundankulam dans le sud de l'Inde (Etat du Tamil-Nadu), selon Iouri Ouchakov. Le but est de construire 12 réacteurs nucléaires de conception russe en Inde au cours de 20 ans prochains.

Lire aussi : L’Inde annonce la fin de la construction de sa triade nucléaire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.