Plus de 48 000 familles sont prêtes à s’installer dans l’Extrême-Orient russe

Plus de 48 000 familles sont prêtes à s’installer dans l’Extrême-Orient russe© Alexandr Piragis Source: Sputnik
Khabarovsk (Extrême-Orient russe)

D’après un décret présidentiel, chaque citoyen russe peut s’adresser au gouvernement et recevoir un hectare de terres arables dans l’Extrême-Orient russe, notamment au Kamtchatka et en Yakoutie, sans devoir payer ni loyer ni taxes pendant cinq ans.

La tentative du gouvernement russe d’encourager ses citoyens à se lancer dans l’agriculture dans les territoires de l’Extrême-Orient, la partie asiatique de la Russie située à l’est du fleuve Léna, au-delà de la Sibérie, semble avoir succès. En février 2017, le programme présidentiel destiné à stimuler cette région délaissée de la Russie a débuté sur un succès important. En cinq jours, 48 000 familles russes ont fait une demande pour recevoir gratuitement un hectare de terres arables pour une période de cinq ans en Extrême-Orient.

Au terme de ces cinq ans, ceux qui ont reçu un hectare pourront le louer ou l’acheter et même le recevoir gratuitement s’ils sont capables de prouver aux autorités locales qu’ils en ont fait un usage productif. D'après les sondages, 28% des Russes sondés ont déclaré être intéressés à l’idée de prendre part à ce programme.

Selon le ministre chargé du Développement de l’Extrême-Orient russe, Alexandre Galouchka, ce projet pourrait permettre de multiplier par six la population de la région, qui pourrait ainsi atteindre 36 millions d’habitants, redynamisant la production locale.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales