Budweiser s'invite dans le débat sur l'immigration avec sa publicité du Superbowl (VIDEO)

Budweiser s'invite dans le débat sur l'immigration avec sa publicité du Superbowl (VIDEO)© John Gres Source: Reuters
La bière Budweiser entre dans l'arène politique

Après Starbucks qui va embaucher 10 000 réfugiés, c'est Budweiser qui entre dans le débat sur l'immigration aux Etats-Unis. La marque de bière va passer une publicité pendant le Superbowl qui retrace le parcours de son créateur, un immigré allemand.

La marque de bière Budweiser a concocté comme chaque année un spot publicitaire qui sera retransmis à la mi-temps de la grand-messe qu'est le Superbowl, la finale du championnat de football américain. 

Et son dernier-né, qu'elle a diffusé en avant-première sur YouTube, fait déjà beaucoup parler Outre-atlantique, bien au delà des amateurs de blonde. Intitulé «Born the hard way», le spot publicitaire retrace le parcours chaotique du créateur de Budweiser, Adolphus Busch, un immigré allemand parti s'installer aux Etats-Unis. A son arrivée sur le territoire américain, il se fait accueillir fraîchement : «Tu n'es pas le bienvenu ici, retourne dans ton pays !», lui jette un passant. Après diverses péripéties, il tombe finalement sur son futur associé avec qui il fera de la marque le succès commercial qu'il est aujourd'hui, le spot se terminant sur ces mots : «Quand rien n'arrête vos rêves.»

Auteur: budweiser

Difficile de ne pas faire le parallèle avec le récent décret anti-immigration signé par le président Donald Trump. Pourtant, l'entreprise – par la voix de son vice-président Ricardo Marques – se défend d'avoir voulu faire passer un message politique. Tout juste reconnaît-elle que cette histoire «est toujours très pertinente aujourd'hui».  

Ce n'est pas l'interprétation qu'en font les internautes sur les réseaux sociaux, qui se partagent de façon très marquée entre les défenseurs de la marque et ceux qui appellent à la boycotter. 

Cela va endommager l'image qu'ils ont mis des décennies à construire, prévient cet internaute.

Cette Bud n'est pas pour vous affirme un autre, détournant un des slogans de la marque, puis appelant comme beaucoup à son boycott.

Mais Budweiser a tout de même marqué des points auprès de certains adversaires du président américain : «Superbe pub pour le Superbowl, qui trolle les fans de Trump.» 

Elle est même parvenue à remettre à la boisson d'anciens amateurs de bière : «Je buvais moins ces dix dernières années, mais je vais reprendre pour Bud !»

Lire aussi : Starbucks va embaucher 10 000 réfugiés... mais refuse toujours de payer des impôts en Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales