Les échanges commerciaux entre la Russie et la France ont augmenté en 2016

© Vadim Braydov Source: Sputnik

Après une chute fulgurante en 2015 suite à la situation compliquée sur les marchés européens et à la crise ukrainienne, le commerce franco-russe reprend du poil de la bête en 2016, la France restant le premier investisseur étranger en Russie.

Les échanges commerciaux entre la Russie et la France ont augmenté de près de 6% au cours des sept premiers mois de 2016 passant à 6,9 milliards de dollars (6,1 milliards d'euros), selon le ministère russe du Développement économique.

Au cours de cette période, les importations russes provenant de France ont fait un bond de plus de 30% à 4,2 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros), tandis que les exportations ont chuté de 19,4% à 2,7 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros). 

«La France a toujours été un partenaire stratégique de la Russie», a déclaré le ministre russe du Développement économique, Alexeï Oulioukaïev, mercredi 5 octobre lors de sa rencontre avec le représentant spécial du gouvernement français pour le développement des relations avec la Russie, Jean-Pierre Chevènement.

Les deux pays travaillent à la restauration de la coopération franco-russe qui est stratégiquement et économiquement importante pour les deux parties, a indiqué Alexeï Oulioukaïev.

Selon le ministre, la Russie est prête à développer des projets communs avec la France tels que la construction ferroviaire et la coopération dans le domaine de l'industrie nucléaire.

En 2015, le volume des échanges franco-russes a chuté de plus de 36% par rapport à 2014, pour atteindre 11,6 milliards de dollars (10,4 milliards d'euros). La chute était «due à des facteurs négatifs dans l'économie française, à la situation compliquée dans la zone euro et à la politique de sanctions anti-russes de l'UE», a déclaré le Kremlin.

La France est le premier investisseur étranger dans l'économie russe, et même les sanctions économiques ne semblent pas avoir effrayé les entreprises françaises, selon la Chambre de commerce et d'industrie franco-russe.

En 2015, les entreprises françaises ont investi plus de 1 milliard de dollars (900 millions d'euros) en Russie, avec 797 millions de dollars (712 millions d'euros) investis seulement au premier trimestre.

Les sanctions occidentales contre la Russie sont à l'origine de problèmes pour les entreprises françaises qui perdent des parts de marché, a déclaré Michelle Assouline du Mouvement des entreprises de France (MEDEF).

Les fonctionnaires et les entreprises françaises ont à plusieurs reprises appelé à la levée des sanctions imposées par l'UE à la Russie en 2014 en raison du conflit dans la péninsule de Crimée et dans l'est de l'Ukraine.

En avril 2016, l'Assemblée nationale française a adopté une résolution demandant au gouvernement de protester contre l'extension des sanctions de l'UE contre la Russie.

Lire aussi : Crimée : en dépit des sanctions, les échanges maritimes se poursuivraient avec des membres de l'UE

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales