Crimée : en dépit des sanctions, les échanges maritimes se poursuivraient avec des membres de l'UE

Source: Reuters

Selon l'Organised Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP), des dizaines de navires auraient transité par les ports de Crimée ces deux dernières années, malgré les sanctions qui interdisent en théorie tout échange commercial avec la Russie.

Deux années de sanctions contre la Russie auraient-elles abouti à deux années de commerce illicite ? C'est ce que prétend l'OCCRP, qui affirme, preuves à l'appui dans son rapport du 15 août que des bateaux battant pavillon européen transitent régulièrement par les ports de Crimée. 

Enregistrés dans des pays de l'UE, ils appartiendraient à des ressortissants européens. Ces deux dernières années, l'OCCRP aurait ainsi recensé 24 bateaux portant l'étendard de pays de l'UE, 43 bateaux enregistrés en UE et 22 autres appartenant à des européens. Un navire allemand, baptisé le MS Südkap, appartenant à la société allemande Krey Schiffahrts GmbH, et un porte containers grec appelé Kriti auraient ainsi été repérés dans le port de Kertch dès l'été 2014.                         

Selon l'ONG, plusieurs éléments permettraient de contourner les sanctions censées empêcher les navires de pénétrer dans les ports de la mer Noire. Les équipages auraient ainsi pris l'habitude de changer de pavillon en pénétrant dans les eaux de la Crimée. Pour ne pas se faire repérer, ils arriveraient ainsi avec un drapeau ukrainien, puis une fois passé le détroit de Kertch, qui sépare la péninsule du continent, ils le remplaceraient par un drapeau russe rapporte l'OCCRP. 

© Capture d'écran OCCRP

Un tel trafic serait par ailleurs grandement facilité par le fait que l'Ukraine n'a jusqu'à ce jour poursuivi aucun capitaine ou propriétaire de bateau. 

© Capture d'écran OCCRP

Les habitants de Crimée ont très largement voté pour le rattachement de leur presqu'île à la Russie par référendum, le 16 mars 2014. Plus de 97% des votants ont voté pour retrouver la Russie, avec un taux de participation de 83%.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales