Les prix du pétrole se calment après la forte hausse dûe à l’accord historique de l’OPEP

© Pawel Kopczynski Source: Reuters

Le cours du pétrole est en légère baisse après la hausse de presque 6% la veille, dans le contexte des nouvelles sur l’accord de l’OPEP, dont les membres se sont mis d’accord pour limiter la production du pétrole pour la première fois depuis 2008.

Le prix du baril de Brent a baissé le 29 septembre de 0,4% pour s'établir à 48,52 dollars. Pour rappel, la veille ce prix s’élevait à plus de 49 dollars pour un baril. Et le prix du WTI, un autre indice pétrolier, est en retrait de 0,1% pour atteindre 47 dollars le baril, au lendemain d'une hausse de 5,3%.

La flambée des prix du pétrole de 5 à 6% le 28 septembre a été provoquée par l’accord conclu par les membres de l’OPEP, qui ont décidé de limiter leur production d'or noir à 32,5-33 millions de barils par jour d’ici novembre. Les pays exportateurs s'étaient fixés comme but de relever les cours, au plus bas depuis 10 ans.

Mais au lendemain de l’accord, les investisseurs ont décidé de geler les profits ainsi générés et le prix du pétrole s'en est ressenti. «La décision a vraiment pris les marchés au dépourvu : les prix ont flambé, et pour le moment, les marchés ont marqué une pause pour réfléchir», a expliqué l’analyste d’OptionsXpress Ben Le Brun à Reuters.

Lire aussi : Les fonds spéculatifs parient sur le rouble russe qui s'apprécie nettement

Les pays producteurs de pétrole, notamment la Russie, placent de grands espoirs dans cet accord, car les prix bas du pétrole ont un impact négatif sur leurs économies. Et dans le contexte de l’accord de l’OPEP, le rouble a gagné du terrain par rapport à l’euro et au dollar. La devise américaine est au plus bas depuis juillet 2016.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales