Le parquet français demande le renvoi d'UBS en procès pour fraude fiscale

Source: AFP

Le parquet national financier accuse la banque suisse, poids lourd mondial de la gestion de fortune, d'avoir mis en place un vaste système de fraude fiscale. La maison mère, UBS AG, est renvoyée en correctionnelle.

Le parquet a requis vendredi 24 juin le renvoi de la maison mère, UBS AG, pour «blanchiment aggravé de fraude fiscale» et «démarchage illicite», et de sa filiale française pour «complicité», selon une source judiciaire. Ce dernier a notamment demandé l'ouverture d'une procédure contre un ancien haut responsable de la banque en Suisse, Raoul Weil, ainsi que trois cadres en France.

A l'origine de cette affaire, on trouve les dénonciations d'anciens salariés. Des commerciaux de la banque auraient démarché des clients français – des industriels, des célébrités ou encore des sportifs fortunés – afin qu'ils placent leur argent en Suisse. UBS est accusée d'avoir mis en place une double comptabilité dans le but de masquer les mouvements illicites de capitaux. La banque suisse réfute ces allégations et estime que son implication dans de telles opérations n'est pas démontrée.

Il revient maintenant aux juges d'instruction de donner suite à la demande du parquet et de décider s'ils renvoient les mis en examen devant le tribunal correctionnel ou s'ils prononcent un non-lieu. La justice s'intéresse de près aux mouvements financiers de plusieurs multinationales soupçonnées de manipulations fiscales.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales